PPR : le luxe ne fait pas tout

le
0

(lerevenu.com) - L'action du conglomérat des Pinault s'est envolée vendredi, à la publication des résultats annuels. Depuis le 1er janvier, elle progresse de 23%.

Les investisseurs considèrent depuis longtemps PPR comme une valeur montante du luxe : 90% du résultat net du groupe sont générés par cette division. Et ses marques, Gucci, Saint Laurent, Bottega Venetta, se portent comme des charmes. Elles ont généré une croissance de 26% en 2012.

Mais PPR a d'autres métiers. La marque Puma est en difficulté. Sa marge d'exploitation a chuté de 11 à 8,6%, empêchant toute hausse de la marge consolidée de PPR.

Quant à la Fnac, elle sera certes bientôt cotée en Bourse et tenu ainsi à distance de l'avenir de PPR. Mais avant, il faudra sans doute la recapitaliser, pour un coût incertain.

Passé l'euphorie, les investisseurs poseront à nouveau des questions. D'autant que les performances 2012 dans le luxe, seront difficiles à rééditer cette année.

Le titre devient cher. Vendez PPR.

Les cours de PPR en direct

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant