PPR La donne n'est pas bouleversée

le
0

(lerevenu.com) - A priori, les actionnaires sont invités à se réjouir. PPR va se recentrer un peu plus sur les métiers du luxe et du sport et la décote de holding qui pèse le titre va s'alléger.

Mais les choses ne seront sans doute pas si simples. Si la Fnac entre en bourse, c'est parce que PPR n'a pas trouvé d'acheteur. Et pour cause, la Fnac est en décroissance et en perte financière. Coter en Bourse une société dans de telles conditions semble un peu irréaliste. Le projet d'introduction, normalement prévu pour 2013 pourrait prendre plus de temps.

Au moins le temps que le plan de redressement lancé en début d'année, commence à porter ses fruits... et que les comptes sortent du rouge. N'attendez pas une envolée du titre.

Conservez PPR.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant