Poweo : Résultats semestriels 2009

le
0

Communiqué

· Excédent brut opérationnel positif à hauteur de 4,3 M€

· Perte nette – part du Groupe de 12,8 M€

· Mise en service industrielle de Pont-sur-Sambre dans les prochains jours

Confirmation par le gouvernement d’une réforme du marché de l’électricité

POWEO, 1er opérateur indépendant d’électricité et de gaz, présente les principaux éléments de ses résultats consolidés pour le 1er semestre 2009, qui ont fait l’objet d’une revue limitée par les commissaires aux comptes :


[1] Résultat avant amortissements et provisions, produits et charges financiers, impôt sur les sociétés

[2] Résultat avant produits et charges financiers, impôt sur les sociétés

POWEO a réalisé au 1er semestre 2009 un chiffre d’affaires consolidé de 264,9 millions €, en hausse de 7% comparé au 1er semestre 2008. Le chiffre d’affaires hors Energy Management a enregistré une légère progression de 3% pour atteindre 256,2 millions €, contre 247,9 millions € au 1er semestre 2008, tandis que l’activité Energy Management a généré pour les même périodes respectivement une contribution positive de 8,7 millions € contre une perte de 0,9 millions €.

Parmi les tendances d’activité présentées lors de la publication du chiffre d’affaires semestriel (cf. communiqué de presse daté du 5 août dernier), il faut noter une évolution marquée du mix des segments de clientèle, avec une part croissante (+1 384% sur le semestre) mais encore marginale des ventes d’électricité aux clients résidentiels, au détriment des ventes d’électricité aux grands comptes (-39%) et aux réseaux (-41%), conformément au recentrage engagé par POWEO en début d’exercice. En conséquence de cette évolution, la fourniture d’énergie a enregistré une baisse de 4% sur le 1er semestre 2009 comparé au 1er semestre 2008, la baisse des ventes d’électricité (-27%) ayant été toutefois compensée en grande partie par des ventes de gaz en forte croissance (+365%).

POWEO a réalisé au 1er semestre 2009 une marge brute de 31,5 millions €, soit 11,9% du chiffre d’affaires consolidé, contre 14,3 millions € et 5,8% au 1er semestre 2008. Cette progression de la marge brute résulte en particulier de l’élargissement des actifs de production détenus par le Groupe POWEO, qui ont contribué à hauteur de 5,5 millions € à cette marge brute, ainsi que de la contribution positive de l’Energy Management précédemment évoquée.

Les charges d’exploitation ont progressé avec l’impact de la période de préparation de la centrale de Pont-sur-Sambre suite au 1er feu intervenu en avril 2009 (consommation de gaz et charges opérationnelles), et la croissance des effectifs (effectif moyen de 831 personnes au 1er semestre 2009 contre 493 au 1er semestre 2008). Les charges de communication et marketing ont en revanche été sensiblement réduites, passant de 4,5 millions € au 1er semestre 2008 à 2,5 millions € au 1er semestre 2009. Après prise en compte d’une indemnité reçue pour le retard de livraison de la centrale de Pont-sur-Sambre, POWEO a généré sur le semestre écoulé un EBITDA positif de 4,3 millions € à comparer à une perte de 15,1 millions € sur la même période l’année précédente.

L’extension de la base de clients de POWEO s’est toutefois accompagnée par une montée significative du risque client, qui a conduit à des dépréciations de créances douteuses et des pertes sur créances irrécouvrables pour montant total de 5,4 millions € au 1er semestre 2009. Compte tenu d’un résultat financier négatif à hauteur de 2,1 millions €, d’une charge d’impôt différé de 1,6 millions € et déduction faite de la part des minoritaires négative de 0,3 millions €, la perte nette - part du Groupe au 1er semestre 2009 s’élève à 12,8 millions €, en baisse significative par rapport à la perte nette de 18,8 millions € enregistrée au 1er semestre 2008.

En ce qui concerne les flux de trésorerie, l’exploitation a généré un flux net positif de 52,0 millions € sur le semestre ; cette contribution est liée en grande partie à une réduction du besoin en fonds de roulement d’exploitation à hauteur de 48,3 millions €, suite à la saisonnalité de l’activité et à la réduction des volumes de ventes aux grands comptes et aux réseaux. Le flux net d’investissement s’établit à 69,1 millions € dont 39,4 millions € pour les actifs industriels et 8,8 millions € pour les coûts d’acquisition client. Le flux de financement a représenté 42,5 millions €, conduisant à un flux net de trésorerie positif de 25,4 millions € au 1er semestre 2009 et une trésorerie brute portée à 96,3 millions € au 30 juin 2009, avant prise en compte de l’augmentation de capital de 75 millions € réalisée en juillet 2009 (cf. communiqué du 31 juillet 2009).

Le montant des dettes financières s’établit à 324,7 millions € au 30 juin 2009, constituées pour la majeure partie de financements de projet à long terme liés aux actifs de production et portées par des filiales dédiées à chaque projet. Les fonds propres consolidés s’élevaient pour leur part à 273,7 millions € à la fin du 1er semestre 2009, dont 79,0 millions € pour les intérêts minoritaires.

Progression du parc de clients freinée par un taux de résiliation en hausse

Le parc de sites clients actifs de POWEO a enregistré une hausse de 36% au cours du 1er semestre 2009 pour atteindre 343 000 sites actifs au 30 juin 2009. Le parc estimé au 31 août 2009 s’établit à 365,300 sites actifs, selon la décomposition suivante :

Nombre de sites clients actifs

31/12/08

réel

30/06/09

réel

Variation

31/08/09

estimé

Electricité

186 300

235 600

+26%

260 300

dont Particuliers

106 200

151 500

+43%

161 500

dont Professionnels

80 100

84 100

+5%

98 800

Gaz

85 900

107 400

+25%

105 000

dont Particuliers

78 900

100 800

+28%

98 500

dont Professionnels

7 000

6 600

-6%

6 500

Total

272 200

343 000

+26%

365 300

dont Particuliers

185 100

252 300

+36%

260 000

dont Professionnels

87 100

90 700

+4%

105 300

Le rythme de signature de nouveaux sites clients résidentiels a été volontairement stabilisé aux environs de 20 000 par mois en moyenne au cours du semestre écoulé, dans l’attente de l’application des recommandations de la Commission Champsaur (cf. paragraphe spécifique). En revanche les taux de résiliation se sont maintenus ces-derniers mois au-dessus du seuil des 5% par mois, limitant la progression du parc net depuis la fin du 1er trimestre 2009. Cette hausse des résiliations, sensible dès le 1er trimestre 2009, est due en partie aux résiliations à l’initiative de POWEO de clients présentant un profil de risque inadéquat qui ont représenté environ 40% des résiliations enregistrées depuis le début de l’année. Face à ce phénomène, POWEO a défini un plan d’action portant sur deux axes complémentaires : la rétention de ses clients, avec notamment un nouveau format de facture faisant clairement apparaître les économies réalisées et des plates-formes dédiées dans les centres d’appel assurant le service client, et un recrutement plus qualitatif avec un contrôle accru des canaux de vente et un schéma de rémunération de sa force de vente adapté à cet objectif.

Le segment professionnel a pour sa part réamorcé une légère croissance, avec une hausse de 4% du nombre de sites actifs au 30 juin 2009 comparé au 31 décembre 2008, du fait de l’entrée en portefeuille au cours du 2ème trimestre 2009 de clients professionnels dits multi-sites (sociétés disposant de plusieurs implantations). D’autres contrats entrés en vigueur après le 30 juin 2009 ont permis d’enregistrer près de 15 000 nouveaux sites professionnels cet été.

DARTY et POWEO ont par ailleurs convenu d’étendre leur partenariat en proposant des offres complètes de fourniture de gaz et d’électricité sur le site internet du leader de la distribution spécialisée électrodomestique. En mai dernier, après une première phase pilote conduite dans plusieurs magasins DARTY, les deux partenaires avaient déjà renforcé leur collaboration en permettant aux consommateurs de souscrire aux offres POWEO dans les 218 enseignes DARTY.

Mise en service industrielle de Pont-sur-Sambre avant la fin du mois

La mise en service industrielle de la centrale de Pont-sur-Sambre (Nord), un cycle combiné au gaz naturel (CCGN), interviendra d’ici la fin septembre. D’une puissance de 412 MW, la production prévisionnelle d’électricité de cette 1ère centrale thermique de POWEO devrait s’étager entre 1 600 et 2 500 GWh/an (soit la consommation annuelle théorique d’environ 400 000 foyers), avec une durée

d’opération annuelle comprise entre 4 000 et 6 000 heures, pour un chiffre d’affaires de 140 à 180 millions d’euros par an et un EBITDA d’au moins 35 millions d’euros en année pleine. POWEO rappelle que ses actifs de production sont dans le périmètre de sa filiale POWEO Production, détenue conjointement par POWEO SA (60%) et Verbund (40%).

Le processus compétitif de sélection du constructeur pour le 2ème CCGN de POWEO, qui sera situé à Toul (Meurthe-et-Moselle) est proche de son terme. Le contrat d’approvisionnement en gaz naturel devrait pour sa part être conclu d’ici la fin de l’année. En ce qui concerne le financement, qui devra couvrir entre autres le contrat de construction estimé à 350 millions €, la BEI (Banque Européenne d’Investissement) a inclus le projet de Toul dans sa liste des investissements envisagés, et ce pour un financement de 190 millions €. Créée par le Traité de Rome en 1958, la BEI a pour mission de favoriser la réalisation des objectifs de l'Union européenne en accordant des financements à long terme.

Dans le domaine des énergies renouvelables, POWEO a inauguré le 17 septembre 2009 la centrale éolienne du Plateau de Langres. D’une puissance totale de 12 MW, ce nouveau parc porte à 85 MW la capacité de production de POWEO en électricité d’origine éolienne, venant compléter les 73 MW déjà opérationnels : Louville (24 MW, Eure-et-Loir), Luc-sur-Orbieu (4 MW, Aude), Les Renardières (12 MW, Marne), Boulay-Moselle (10 MW, Moselle), Saint-Aubin (3 MW, Meuse), Fierville (8 MW, Calvados) et Is-en-Bassigny (12 MW, Haute-Marne).

En complément de ses installations hydrauliques (6 MW) et solaires (2 MW), POWEO dispose donc d’une capacité construite de 505 MW, dont 412 MW en thermique innovant et 93 MW en énergies renouvelables.

Par ailleurs le ministère de l'Ecologie a dévoilé le 9 septembre dernier les nouveaux tarifs d'achat de l'électricité photovoltaïque qui devraient entrer en vigueur au 1er janvier 2010. POWEO accueille favorablement ces nouveaux tarifs qui ouvrent d’importantes perspectives, en favorisant le développement du solaire sur les bâtiments professionnels (agricoles, industriels, commerciaux, ...) avec la création d’un tarif spécifique, et en rendant profitables des projets situés dans les régions les moins ensoleillées grâce à un tarif d’achat plus élevé.

Enfin dans le cadre de l’évolution en cours de la structure actionnariale de Gaz de Normandie, POWEO détient désormais 73% de cette filiale qui porte le projet de terminal méthanier au cap d’Antifer. POWEO entend redevenir un actionnaire minoritaire à l’issue des discussions en cours avec des partenaires potentiels.

Perspectives 2009 et 1ères orientations du nouveau management

En ce qui concerne l’exercice 2009, POWEO commente ci-après ses objectifs tels qu’ajustés en juillet dernier dans le cadre de son augmentation de capital :

- la base de clientèle devrait s'établir à la fin de l'année 2009 dans une fourchette de 450 000 à 500 000 sites clients, l’atteinte de cet objectif pouvant toutefois être retardé si le taux de résiliation ne baisse pas à court terme ;

- le chiffre d'affaires 2009 avant contribution de l'activité Energy Management devrait être en légère érosion par rapport à l'exercice 2008, en ligne avec la stratégie de recentrage volontaire de l’activité commerciale de POWEO vers les petits consommateurs particuliers et professionnels ;

la perte opérationnelle (EBIT) estimée pour le 2ème semestre 2009 devrait être supérieure à celle du 1er semestre, en tenant compte de la dégradation du risque client et de la hausse du taux de résiliation, du retard subi dans la mise en service de la centrale de Pont-sur-Sambre et du niveau des prix de marché à terme de l’électricité, toujours inférieur à ce jour aux hypothèses

- budgétaires. Pour mémoire, POWEO présente une sensibilité de son résultat opérationnel aux prix à terme de l'électricité de l'ordre de 2,5 millions d'euros pour une variation des prix de 1 euro par MWh.

Au-delà de ces perspectives court terme, la nouvelle équipe dirigeante mise en place cet été (cf. communiqué du 24 août 2009) élabore actuellement un plan d’action qui sera finalisé et mis en œuvre dans les prochains mois. A titre préliminaire sur les principales orientations de ce plan, POWEO entend conserver son modèle d’opérateur intégré. Pour autant, le Groupe doit se recentrer sur ses développements et activités les plus attractifs, et peut sans doute optimiser son organisation tout en exploitant l’expertise et les ressources de Verbund, à l’exemple de la grande hydraulique.

L’ensemble de l’équipe dirigeante du Groupe conserve la conviction que POWEO est proche d’une avancée critique en termes d’ouverture du marché de l’électricité, alors que d'autres opportunités majeures se profilent également : besoins de capacités de production de ‘pointe’ supplémentaires en France, renouvellement des concessions de grande hydraulique, objectifs des pouvoirs publics en matière d’énergies renouvelables, améliorations attendues du marché du gaz ….

Le Gouvernement va engager la réforme du marché de l’électricité

Suite à la remise du rapport de la Commission Champsaur en avril 2009, le Premier ministre a annoncé le 15 septembre dernier que le Gouvernement souhaitait « engager une réforme de l'organisation du marché français de l'électricité », qui serait articulée autour de « trois principaux objectifs :

- préserver les tarifs réglementés de vente pour les ménages et les petites entreprises ;

- assurer le financement du parc de production existant et favoriser les nouveaux investissements conformément au Grenelle de l’environnement ;

- favoriser la concurrence par un dispositif de régulation qui permettra à tous les fournisseurs d’électricité en France de s'approvisionner auprès d'EDF aux conditions économiques du parc nucléaire historique. La dynamique du marché qui en résultera entraînera la disparition des tarifs réglementés pour les grands clients en 2015 ».

Le Gouvernement souhaite que le cadre législatif soit adapté afin que la nouvelle organisation du marché français de l'électricité soit effective au 1er juillet 2010. Les commissaires européens Mme Neelie Kroes et M. Andris Piebalgs ont indiqué que ce projet de réforme pourrait constituer un pas vers une ouverture effective de ce marché à la concurrence. Mme Neelie Kroes, commissaire chargée de la concurrence a notamment déclaré: "Si les engagements qu'a pris le gouvernement français auprès de la Commission sont mis en œuvre, cette réforme de grande ampleur a le potentiel d’augmenter sensiblement la concurrence sur le marché de l'électricité français ».

POWEO se félicite de ses déclarations, en tant que bénéficiaire en premier lieu de cette réforme envisagée, tout en restant très vigilant sur les conditions effectives de cette réforme structurante pour l’ensemble de son activité de commercialisation d’électricité, et en appelant de ses vœux une mise en œuvre dès le 1er janvier 2010.

Prochaine publication financière

POWEO publiera le chiffre d’affaires 9 mois 2009 le mardi 12 novembre 2009 avant Bourse.

A propos de POWEO

Opérateur alternatif d’électricité et de gaz en France, POWEO fournit de l’énergie ou des services d’efficacité énergétique et environnementaux à environ 340 000 sites clients. POWEO développe également un parc de production électrique dans le cadre de sa stratégie d’opérateur intégré, avec un objectif de 25% de ses capacités de production exploitant les différentes énergies renouvelables : éolien, solaire, hydraulique et biomasse. POWEO dispose d’ores et déjà d’une capacité construite supérieure à 500 MW, dont 412 MW pour une 1ère centrale de type cycle combiné au gaz naturel située à Pont-sur-Sambre (Nord). L'action POWEO est cotée en continu sur Euronext Paris, compartiment Alternext (ALPWO / FR0004191674). Pour plus d’informations, merci de consulter le site Internet groupe.poweo.com.

Relations Presse

Ivan Roussin, Directeur de la Communication - ivan.roussin@poweo.com - Tel +33 (0)1 70 60 74 69

Aline Piner, Hill & Knowlton – aline.piner@hillandknowlton.com - Tel +33 (0)1 41 05 44 22

Nicolas Atlan, Hill & Knowlton - nicolas.atlan@hillandknowlton.com - Tel +33 (0)1 41 05 44 54

Relations Investisseurs

Patrick Massoni - patrick.massoni@poweo.com - Tel +33 (0)1 70 60 75 09


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant