POWEO: Résultats annuels 2009

le
0

Un exercice de restructuration pour POWEO, suite à la réforme différée du marché français et aux 1ères mesures mises en œuvre par la nouvelle équipe de direction

· Excédent brut opérationnel négatif de 24,1 M€ après prise en compte d’une charge de 23,1 M€ sur un contrat d’approvisionnement en gaz décidée en décembre 2009

· Perte opérationnelle de 85,3 M€ et perte nette – part du Groupe de 93,5 M€ incluant les mesures d’adaptation et les éléments non récurrents annoncés ces dernier mois

· Perspectives 2010 : en dépit du retard de la loi NOME portant réforme du marché de l’électricité, le Groupe anticipe une division par 3 de la perte opérationnelle avec la contribution en année pleine de ses capacités de production

· Plan 2011-2015 en préparation avec l’objectif d’un profit opérationnel en 2011 et d’un résultat net positif en 2012 ; il sera centré sur les cycles combinés au gaz naturel, l’éolien et le solaire, ainsi que des mesures d’efficacité opérationnelle

· Trésorerie brute disponible à fin 2009 supérieure à 110 millions €

POWEO, 1er opérateur indépendant d’électricité et de gaz, présente les principaux éléments de ses résultats consolidés pour l’exercice 2009 :

En millions €

2009

2008

Variation

Chiffre d’affaires hors Energy Management

577,3

543,5

+6,2%

dont Production d’électricité

58,0

8,5

+580%

Energy Management

(12,7)

33,8

-138%

Chiffre d’affaires consolidé

564,7

577,3

-2,2%

Marge brute

41,4

59,4

-30%

EBITDA[1] (excédent brut opérationnel)

(24,1)

(3,6)

+569%

EBIT[2] (résultat opérationnel)

(85,3)

(21,7)

+293%

Résultat net consolidé

(93,9)

(25,3)

+271%

Résultat net - part du Groupe

(93,5)

(20,5)

+356%

NB : Les procédures d'audit sur les comptes consolidés ont été effectuées. Le rapport de certification sera émis après vérification du rapport de gestion et finalisation des procédures requises pour la publication du rapport financier annuel.

Le Groupe POWEO a été confronté en 2009 à des conditions d’activité particulièrement défavorables, avec en particulier la mise en service plus tardive que prévue de la centrale de Pont-sur-Sambre et le retard pris par les pouvoirs publics dans la mise en œuvre d’une réforme du marché de l’électricité, telle que préconisée par la Commission Champsaur dès le mois d’avril 2009.

Les résultats de l’exercice écoulé reflètent le poids de ces circonstances adverses, mais également celui des mesures d’adaptation prises en conséquence par la nouvelle direction du Groupe, mise en place en août 2009 suite à l’augmentation de capital et au renforcement de la structure actionnariale.

Lourdes pertes pour le pôle Commerce mais montée en puissance du pôle Production

Comme annoncé le 18 février dernier, POWEO a réalisé en 2009 un chiffre d’affaires hors Energy Management de 577,3 millions €, en hausse de 6,2% par rapport à 2008. L’activité Energy Management enregistre pour sa part une contribution négative de 12,7 millions €, qui inclut une charge de 23,1 millions € correspondant à la valeur actuelle nette de la prime fixe d’un contrat d’approvisionnement en gaz portant sur la période 2010-2013 (cf. communiqué du 17 décembre 2009). Après prise en compte de l’Energy Management, le chiffre d’affaires pour l’exercice 2009 s’élève à 564,7 millions €, en baisse de 2,2% comparé à l’exercice précédent. La mise en service de la centrale de Pont-sur-Sambre à la fin du 3ème trimestre 2009 a permis de porter à 58,0 millions € le chiffre d’affaires des actifs de production du Groupe en 2009, dont 39,8 millions € au seul 4ème trimestre.

POWEO a réalisé en 2009 une marge brute de 41,4 millions €, soit 7,3% du chiffre d’affaires consolidé, contre 59,4 millions € et 10,3% en 2008. Cette diminution significative tient compte de la charge sur contrat gaz de 23,1 millions € rappelée précédemment. Sans cette charge non récurrente, la marge brute de POWEO aurait enregistré une légère progression pour atteindre 64,5 millions €, soit 11,0% du chiffre d’affaires. Les dépenses d’exploitation n’ont que modérément progressé, passant de 63,0 millions € en 2008 à 65,5 millions € en 2009, les charges opérationnelles de Pont-sur-Sambre ayant été compensées par des indemnités reçues du constructeur en raison du retard pris dans la mise en service. Les charges de communication et marketing ont été réduites pour leur part de près de 60%, passant de 7,9 millions € en 2008 à 3,3 millions € en 2009. POWEO a généré en 2009 un EBITDA négatif de 24,1 millions €, qui tient également compte de la charge sur contrat gaz de 23,1 millions €.

Comme constaté dès le 1er semestre, l’extension de la base de clients de POWEO s’est accompagnée en 2009 par une montée significative du risque client, qui a conduit à des dépréciations de créances douteuses et des pertes sur créances irrécouvrables pour un montant total de 11,9 millions €. Les dotations aux amortissements et provisions de l’exercice incluent également une dépréciation des coûts d’acquisition des clients ne faisant plus partie du portefeuille au 31 décembre 2009, à hauteur de 8,3 millions €. En termes de résultat par branches d’activité, le pôle Commerce a ainsi généré en 2009 un EBITDA négatif et une perte opérationnelle de respectivement 16,7 millions € et 53,5 millions €, et le pôle Production un EBITDA positif et un profit opérationnel de respectivement 15,8 millions € et 0,4 millions €.

Compte tenu d’un résultat financier négatif de 7,7 millions €, d’une charge d’impôt de 0,9 millions € et déduction faite de la part des minoritaires négative de 0,4 millions €, la perte nette - part du Groupe s’élève à 93,5 millions € en 2009.

Une trésorerie brute disponible à fin 2009 supérieure à 110 millions €

En ce qui concerne les flux de trésorerie, l’exploitation a généré en 2009 un flux net positif de 84,5 millions €. Cette contribution repose notamment sur une réduction du besoin en fonds de roulement d’exploitation à hauteur de 55,8 millions € et une variation de trésorerie positive liée aux appels de marge pour 50,9 M€. Le flux net d’investissement s’établit à 113,4 millions € et le flux de financement à 125,2 millions €, dont 70,8 millions € correspondant au produit net de l’augmentation de capital réalisée en juillet 2009. La trésorerie brute a ainsi enregistré une variation nette positive de 96,3 millions €, pour atteindre 179,1 millions € au bilan au 31 décembre 2009, dont 13,1 millions € de découvert bancaire et 54,6 millions € de cash restreint (composé principalement des comptes bancaires nantis pour les financements de projets).

Le montant des dettes financières courantes et non courantes s’établit à 350,4 millions € au 31 décembre 2009, constituées pour la majeure partie de financements de projet à long terme liés aux actifs de production et portées par des filiales dédiées à chaque projet. Après prise en compte de la perte nette part du Groupe en 2009, les fonds propres consolidés s’élèvent pour leur part à 279,0 millions € dont 95,0 millions € pour les intérêts minoritaires.

Plus de 400 000 sites actifs à fin 2009

Pour mémoire le parc de sites clients actifs de POWEO a enregistré en 2009 une hausse de 51% pour s’établir à 411 400 sites actifs au 31 décembre 2009, selon la répartition suivante :

Nombre de sites clients actifs

31 déc. 2009

Variation sur 12 mois

30 juin 2009

31 déc. 2008

Electricité

296 300

+59%

235 600

186 300

dont Particuliers

193 600

+82%

151 500

106 200

dont Professionnels

102 700

+28%

84 100

80 100

Gaz

115 100

+34%

107 400

85 900

dont Particuliers

109 100

+38%

100 800

78 900

dont Professionnels

6 000

-14%

6 600

7 000

Total

411 400

+51%

343 000

272 200

dont Particuliers

302 700

+64%

252 300

185 100

dont Professionnels

108 700

+25%

90 700

87 100

Cette progression du parc en 2009 est liée en premier lieu à la croissance du segment résidentiel (+64%). Les taux mensuels de résiliation des clients particuliers sont restés dans la fourchette de 3% à 4% au 4ème trimestre, de retour sur les niveaux de début d’année après les pics enregistrés au cours de l’été. Le segment professionnel a enregistré pour sa part une croissance significative en 2009 (+25%) grâce aux contrats signés avec des clients multi-sites.

Lancement du chantier de la 2ème centrale espéré au 2ème trimestre 2010

Depuis la mise en service industrielle de la centrale de Pont-sur-Sambre (Nord), intervenue fin septembre 2009, POWEO dispose d’une capacité construite de 505 MW, dont 412 MW en thermique innovant et 93 MW en énergies renouvelables, via sa filiale POWEO Production détenue conjointement par POWEO SA (60%) et Verbund (40%).

GRTgaz, l’opérateur du réseau de gaz français, a engagé début 2010 les travaux concernant le raccordement au gaz de la future centrale CCGN (Cycle Combiné au Gaz Naturel) de POWEO à Toul. Le Groupe prévoit de prendre la décision finale d’investissement et de signer l’ensemble des contrats liés à ce projet au cours du 2ème trimestre 2010, avec un closing du financement à l’automne. A l’issue d’une période de construction de 30 mois, la mise en service de la centrale devrait dès lors intervenir à fin 2012.

En ce qui concerne les investissements dans les énergies renouvelables, POWEO se concentrera notamment en 2010 sur la construction de son parc éolien d’Auxois-Sud (12 MW) et de sa centrale solaire au sol à Toreilles (12 MWc).

Perspectives 2010 : un exercice de transition vers la réforme du marché de l’électricité, impact des mesures de la nouvelle équipe de direction

Conformément à ses engagements (cf. communiqué de presse du 12 novembre 2009), la nouvelle équipe de direction de POWEO a défini un plan d’action destiné en particulier à adapter le Groupe aux conditions adverses persistant sur le marché français de la commercialisation d’énergie, du fait des délais de mise en œuvre de la réforme annoncée par le Gouvernement en septembre 2009.

Pour mémoire, ce plan d’action s’articule autour de trois axes complémentaires :

- Recentrage sur les activités cœur de métier, la production d’électricité et la commercialisation d’énergie en France : POWEO a ainsi cédé fin 2009 l’activité Chauffage de sa filiale POWEO Services, et pourrait procéder à quelques cessions complémentaires cette année ;

- Adaptation des structures du groupe : afin de réduire les pertes de son pôle Commerce dans l’attente de la réforme du marché de l’électricité, qui ne devrait pas être effective avant janvier 2011, POWEO a notamment recentré son organisation commerciale sur un recrutement client plus qualitatif (avec notamment l’arrêt des contrats de vente en porte-à-porte avec des partenaires externes). Aucune visibilité sur le potentiel de marge que pourrait autoriser la nouvelle réglementation n’étant attendue avant le 2ème semestre 2010, l’organisation commerciale a de plus été redimensionnée à la baisse tout en préservant les compétences cœur ; d’une manière globale, le Groupe aura réduit de 30% ses effectifs en contrats à durée indéterminée entre fin novembre 2009 et fin mars 2010 ;

- Etude et mise en œuvre de mesures d’optimisation et de synergies : dans le cadre d’un processus dénommé « OPTIM », et organisé autour de 14 ateliers couvrant l’ensemble des fonctions critiques du Groupe, les équipes de POWEO mettent en œuvre depuis la fin 2009 une série d’actions devant permettre des réductions de coûts, des gains d’efficacité et une réduction des risques opérationnels. Dans le cadre d’un bilan intermédiaire établi à mi-mars, POWEO estime que ces actions réduiront ses coûts d’environ 10 millions € en 2010.

Après prise en compte de l’impact de ce plan d’action, POWEO anticipe pour l’exercice 2010 :

- une reprise sensible de la croissance de son chiffre d’affaires, liée principalement au fonctionnement en année pleine de ses actifs de production. Le parc de sites actifs est attendu stable à fin 2010, avec un objectif d’évolution qualitative de la composition de la base clients afin d’accroître les marges et de réduire les taux de résiliation et de créances douteuses ;

- une perte opérationnelle comprise entre 20 et 30 millions €, le pôle Commerce devant rester déficitaire du fait du report vraisemblable à 2011 de la mise en œuvre effective de la réforme de l’électricité. A ce sujet POWEO a participé à la phase de consultation organisée en février dernier sur l’avant-projet projet de loi NOME (Nouvelle Organisation du Marché de l’Electricité) par le Gouvernement, ce-dernier ayant pour ambition de faire voter la loi avant le 1er juillet 2010 pour une publication des décrets d’application à l’automne.

Ces objectifs tiennent compte du niveau actuel des prix de marché de l’électricité, auxquels POWEO présentera en 2010 une sensibilité théorique de l’ordre de 4 millions € pour une variation de 1€ du prix du MWh. Dans un contexte de faible visibilité sur l’évolution des prix de marché, POWEO met actue

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant