POWEO: résultats annuels 2008

le
0

COMMUNIQUE DE PRESSE Paris, le 16 mars 2009.

Résultats annuels 2008

· Une année de construction, au propre comme au figuré

· Des actifs industriels et une base commerciale prêts à soutenir les objectifs de croissance 2009

POWEO, 1er opérateur indépendant d’électricité et de gaz, présente les principaux éléments de ses résultats consolidés pour l’exercice 2008 :

En millions €

2008

Variation

2007

Ajustement

2007

n / n-1

retraité

(*)

publié

Production et fourniture d’énergie

489,4

+50%

326,5

326,5

Prestations de services

9,9

+84%

5,4

5,4

Transport & taxes

44,3

+45%

30,5

30,5

Chiffre d’affaires hors activité Energy Management

543,5

+50%

362,5

362,5

Energy Management

33,8

n/s

0,6

0,6

Chiffre d’affaires consolidé

577,3

+59%

363,1

363,1

Marge brute

59,4

+110%

28,3

28,3

EBITDA[1] (excédent brut opérationnel)

(3,6)

-78%

(16,6)

(16,6)

Amortissements, dépréciations et autres produits et charges

(18,1)

n/s

-

7,6

(7,6)

EBIT[2] (résultat opérationnel)

(21,7)

+31%

(16,6)

7,6

(24,3)

Résultat financier

0,3

-89%

2,7

2,7

Impôt sur les bénéfices

(3,7)

n/s

-

-

Résultat des sociétés mises en équivalence

(0,2)

-33%

(0,3)

(0,3)

Résultat net consolidé

(25,3)

+78%

(14,2)

7,6

(21,8)

Résultat net - part des minoritaires

(4,9)

n/s

1,1

3,1

(1,9)

Résultat net - part du Groupe

(20,5)

+34%

(15,3)

4,6

(19,9)

(*) Comme indiqué dans le communiqué du 8 décembre 2008, l'application de la norme IFRS 3 a conduit le Groupe à corriger l'allocation d'un profit exceptionnel de 7,6 millions € (4,6 millions € en part du Groupe) relatif à l’acquisition de la société EED, qui a été rattaché, postérieurement à l’approbation des comptes par l’Assemblée Générale des actionnaires, à la période de prise de contrôle de la société acquise soit le premier semestre 2007, au lieu de la période d'allocation définitive du prix d'acquisition soit le premier semestre 2008.

Les résultats du Groupe POWEO pour l’ensemble de l’exercice 2008 reflètent comme au 1er semestre sa montée en puissance commerciale et industrielle, conformément à sa stratégie d’opérateur intégré visant à associer ses propres capacités de production à une activité de commercialisation d’énergie et de services d’efficacité énergétique et environnementaux.

Comme annoncé le 11 février dernier, POWEO a réalisé en 2008 un chiffre d’affaires consolidé de 577,3 millions € contre 363,1 millions € en 2007, soit une progression globale de 59% et de 50% avant impact de l’activité Energy Management, en ligne avec l’objectif d’une croissance d’au moins 45%.

Pour mémoire, la production et fourniture d’électricité (hors transport et taxes) ont représente 76% du chiffre d’affaires consolidé du Groupe, soit 441,4 millions €, en hausse de 39% par rapport à 2007. Sur l’ensemble de l’exercice 2008, les principaux contributeurs à la croissance du chiffre d’affaires ont été les grands comptes et les ventes aux réseaux.

Le Groupe a reconnu dans son chiffre d’affaires 2008 une marge positive à hauteur de 33,8 millions € pour l’activité Energy Management. Ce résultat correspond pour 44 millions € à des opérations d’arbitrage portant sur la capacité d’approvisionnement nucléaire disponible en 2010 (160 MW) et sur une partie de celle disponible en 2011 (35 MW) provenant de l’accord d’échange de capacité de POWEO avec l’opérateur historique, cet accord étant en vigueur jusqu’en 2024. Par ailleurs, POWEO a valorisé dans ses comptes 2008 la capacité d’approvisionnement nucléaire restant disponible en 2011 (125 MW) sur la base du prix de marché constaté au 31 décembre 2008, soit 59,50 € par MWh, représentant une plus-value latente de 7 millions €. Ces deux éléments sont venus compenser une moins-value globale de 17 millions € portant sur différents sous-jacents (électricité, gaz, CO2) liée aux conditions de marché adverses rencontrées en 2008 et notamment la très forte volatilité des prix dans la foulée des variations historiques des prix du pétrole.

POWEO rappelle que les capacités d’approvisionnement nucléaire concernées par le traitement évoqué ci-dessus correspondent exclusivement à l’accord d’échange de capacité avec EDF entré en vigueur en 2007. Ce traitement ne s’applique donc pas aux droits obtenus dans le cadre des enchères de capacité nucléaire mises en œuvre en 2008 à la demande du Conseil de la Concurrence, et qui ont permis à POWEO de sécuriser 179 MW supplémentaires sur 15 ans.

POWEO a réalisé en 2008 une marge brute de 59,4 millions €, soit 10,3% du chiffre d’affaires consolidé, contre respectivement 28,3 millions € et 7,8% en 2007. Les charges d’exploitation ont progressé sous l’effet combiné de la croissance des effectifs (effectif moyen de 622 personnes en 2008 - dont 313 vendeurs en porte-à-porte - contre 173 en 2007) et des coûts de structure (loyers, assurances et taxes, honoraires). Les charges de communication et marketing ont représenté 7,9 millions €, en légère réduction comparés à 9,0 millions € dépensés en 2007. POWEO a ainsi généré en 2008 un EBITDA négatif de -3,6 millions € à comparer à une perte de -16,6 millions € l’année précédente. Les actifs de production de POWEO ont contribué à cet EBITDA à hauteur de 6,7 millions €, provenant pour l’essentiel des 65 MW de fermes éoliennes en service à fin 2008.

Compte tenu d’un résultat financier de 0,3 million €, d’une charge d’impôt différé de -3,7 millions €, de la quote-part des résultats des sociétés mises en équivalence négative à hauteur de 0,2 million €, et déduction faite de la part des minoritaires soit -4,9 millions €, la perte nette part du Groupe en 2008 s’élève à -20,5 millions € contre une perte nette de -15,3 millions € en 2007.

En ce qui concerne les flux de trésorerie, l’exploitation a généré en 2008 un flux net négatif de -42,1 millions €. Le flux net d’investissement s’établit à 236,2 millions € sous l’effet du déploiement des actifs industriels, avec 161,8 millions € relatifs aux actifs corporels et 23,5 millions € pour les incorporels (logiciels et coûts d’acquisition des clients). Ce flux d’investissement a été couvert par un flux de financement de 191,2 millions € principalement lié au tirage progressif des financements liés aux projets industriels. POWEO a dégagé sur la période un flux net de trésorerie négatif de -87,1 millions €. La trésorerie brute s’établit à 72,2 millions € au 31 décembre 2008, qui ne comprennent pas 42,1 millions € qui sont mobilisés pour les dépôts de garantie et appels de marge dans le cadre des opérations d’approvisionnement sur les marchés de l’énergie.

Le montant des dettes financières s’établit à 282,0 millions € à fin 2008 contre 80,4 millions € à fin 2007, dont 237,7 millions € de dettes à long terme liées aux actifs de production et portées par des filiales dédiées à chaque projet. Les fonds propres consolidés s’élevaient pour leur part à 286,3 millions € au 31 décembre 2008, dont 78,8 millions € pour les intérêts minoritaires. Le capital social est composé au 31 décembre 2008 de 11 329 066 actions de 1 €.

Le parc résidentiel devrait doubler en 2009

Le parc de sites clients actifs de POWEO a enregistré en 2008 une hausse de 198% pour s’établir à 272 200 sites actifs au 31 décembre 2008. En tenant compte des contrats transférés en janvier et février 2009, le parc estimé s’établit désormais à 320 000 sites clients actifs, répartis de la façon suivante :

Nombre de sites clients actifs

31/12/07

30/06/08

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant