Poweo affiche une perte nette de 64 millions d'euros en 2011

le
0

PARIS (Reuters) - Poweo a publié vendredi une perte nette de 64,3 millions d'euros au titre de 2011 - divisée par plus de deux par rapport à 2010 -, due aux mauvaises performances de ses actifs de production vendus début 2011.

Le fournisseur alternatif de gaz et d'électricité français, en cours de fusion avec Direct Energie, a également enregistré des ventes de 503 millions d'euros (-28%) et une marge brute de 47,6 millions (-30,1%).

Poweo a cependant publié un bénéfice net de 6,3 millions d'euros sur son nouveau périmètre, qui comprend ses activités de base dans l'approvisionnement et l'optimisation énergétiques, ainsi qu'un résultat brut d'exploitation de 12,8 millions et un chiffre d'affaires de 405 millions.

Grâce à la mise en oeuvre de la loi sur la nouvelle organisation du marché de l'électricité, qui lui donne accès au nucléaire d'EDF, Poweo souligne en outre que sa marge brute s'est améliorée sans couvrir toutefois l'ensemble de ses coûts d'exploitation.

Faute de disposer de capacités lui permettant de concurrencer l'électricien public, Poweo avait dû vendre début d'année 2011 ses moyens de production d'électricité à son ancien actionnaire de référence Verbund afin de dégager les ressources nécessaires à la continuité de son exploitation.

Le groupe a ensuite annoncé en juillet le rachat par Direct Energie de la participation de 46% détenue par Verbund, préalablement à la fusion des deux opérateurs français, dont les conseils d'administration viennent d'approuver le principe et qui donnera naissance à un nouveau groupe de plus d'un million de clients résidentiels et professionnels.

Benjamin Mallet, édité par Jean-Michel Bélot

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant