Pouvoirs accrus pour les services de renseignements canadiens

le
0

TORONTO, 30 janvier (Reuters) - Les services de renseignement canadiens vont être dotés de pouvoirs supplémentaires en matière de prévention des attentats dans le cadre d'une loi sur la sécurité qui sera dévoilée vendredi, rapporte la presse canadienne jeudi. Le Service canadien du renseignement de sécurité (SCRS), qui se bornait jusqu'ici à rassembler de l'information qu'il transmettait ensuite à la police, va être autorisé à agir par lui-même pour prévenir d'éventuel attentats. Le SCRS pourrait notamment bloquer des transactions financières, interdire à certaines personnes de se rendre à l'étranger pour rejoindre des groupes extrémistes et intercepter du matériel susceptible d'être utilisé dans un attentat. Le service devra toutefois agir sous la supervision des services judiciaires. Le SCRS ne sera toutefois pas autorisé à procéder à des arrestations. La nouvelle loi autorisera aussi un accroissement du temps de garde à vue policière des personnes soupçonnées d'attentats, tandis que la surveillance des suspects sera facilitée. (Bureau de Toronto; Danielle Rouquié pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant