Pouvoir d'achat : le malaise grandit à gauche

le
2
À l'approche des élections municipales et européennes, les socialistes redoutent de décrocher avec leur électorat. François Hollande cherche une mesure pour redistribuer du pouvoir d'achat aux bas revenus.

La question est abrupte. C'est un député socialiste de premier plan qui la pose: «Voyez-vous aujourd'hui une seule raison pour que notre électorat se déplace et vote pour nous aux municipales et aux européennes?» Cette angoisse de décrocher avec leurs électeurs, beaucoup la partagent au PS. Car, pendant leurs courtes vacances d'été, les députés n'ont cessé de se faire interpeller, sur les marchés ou en famille, sur un seul thème: que fait le gouvernement pour le pouvoir d'achat des catégories populaires? Celles qui ont largement participé à la victoire de François Hollande lors de l'élection présidentielle de 2012.

Cette question a récemment provoqué la résurgence du débat sur la défiscalisation des heures supplémentaires. Mais, ne pouvant donner l'imp...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • C177571 le lundi 9 sept 2013 à 12:13

    C'était i diot de supprimer la défiscalisation des heures sup, mais c'est encore plus i diot d'avoir voter pour ceux qui prônaient la défiscalisation.

  • M2280901 le lundi 9 sept 2013 à 11:52

    SOCIALISME : voler les travailleurs en s'appropriant une bonne part et redistribuer le reste à ceux qui ne font rien et/ou parasites de tous genres