Poutine voit un retour de la croissance en Russie dans deux ans

le
0

MOSCOU, 16 avril (Reuters) - Vladimir Poutine a confirmé jeudi que l'économie russe pourrait renouer avec la croissance en moins de deux ans, en dépit des sanctions occidentales qui pèsent sur le pays. Le président russe, qui répondait aux questions des téléspectateurs lors de son émission télévisée annuelle, a assuré que la Russie survivrait à la crise économique, qu'il a mise sur le compte de l'Occident. Le chef du Kremlin n'a pas pour autant annoncé de nouveautés. Prié de dire s'il confirmait sa prévision d'un retour à la croissance économique d'ici deux ans, il a répondu: "Avec ce que vous constatons actuellement, le raffermissement du rouble et la croissance sur les marchés (...), je pense que cela pourrait arriver plus vite (...), mais quelque part dans les deux ans." Le rouble, qui a plongé de 40% l'an dernier face au dollar, s'est apprécié ces dernières semaines, en raison notamment du rebond des cours du pétrole, et aussi du cessez-le-feu en Ukraine, bien que celui-ci ne soit pas totalement respecté. Selon les prévisions de la banque centrale russe, le produit intérieur brut (PIB) de la Russie devrait se contracter de 3,5% à 4% cette année et de 1% à 1,6% en 2016. Malgré ces chiffres, Vladimir Poutine estime que les mesures de lutte contre la crise -- la plupart des secteurs doivent faire face à des réductions budgétaires de 10% -- vont dans le bon sens. Il a souligné que l'économie et la population se montraient résistants. Vladimir Poutine, qui est âgé de 62 ans, se plie au jeu des questions-réponses des téléspectateurs pratiquement chaque année depuis sa première élection en 2000. Ces émissions prennent souvent la forme d'un marathon. La plus longue, en 2013, a duré quatre heures et 47 minutes. Elles visent à montrer que l'ancien officier du KGB est aux commandes, prêt à répondre aux problèmes de la population, grands ou petits. (Denis Pintchouk et Timothy Heritage; Danielle Rouquié pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant