Poutine veut un "corridor" pour des soldats ukrainiens encerclés

le
2

MOSCOU, 28 août (Reuters) - Vladimir Poutine a demandé aux rebelles séparatistes de l'est de l'Ukraine d'établir un corridor humanitaire pour laisser partir des soldats ukrainiens qu'ils ont encerclés, a annoncé jeudi soir le Kremlin. "J'appelle les forces des milices (pro-russes) à ouvrir un corridor humanitaire pour les soldats ukrainiens encerclés afin d'éviter des pertes de vie inutiles, à les laisser quitter le champ de bataille sans entrave, rejoindre leurs familles (...) et à fournir une assistance médicale d'urgence à ceux qui ont été blessés", lit-on dans un communiqué. Le Kremlin ne précise pas où se trouvent les soldats en question. Kiev a accusé jeudi la Russie d'avoir entamé une "invasion" du territoire ukrainien en envoyant des troupes et des blindés s'emparer de la ville de Novoazovsk, sur les rives de la mer d'Azov, ce que Moscou a une nouvelle fois démenti. La Russie a l'intention de continuer à fournir de l'aide humanitaire aux populations civiles de l'est de l'Ukraine, ajoute le communiqué du Kremlin. (Alexei Anishchuk; Tangi Salaün pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • exmarot9 le vendredi 29 aout 2014 à 10:38

    la censure existe aussi en occident, tout ce qui leur est défavorable est bien vite caché .Tiens on ne voit pas ces ploucs euroatlantistes plaider pr une aide humanitaire aux soldats ukrainiens battus; Et c'est Poutine qui demande l'ouverture d'un couloir humanitaire et des soins pr eux.

  • Berg690 le vendredi 29 aout 2014 à 00:17

    Ça fait dix jours que les médias libres disent que des bataillons entiers, ou ce qu'il en reste, sont encerclés. Les médias à la botte sont obligés de concéder aujourd'hui ce qu'ils cachaient hier!