Poutine veut libéraliser les exportations de GNL

le
0

Commodesk - Les exportations russes de gaz naturel liquéfié (GNL) doivent être libéralisées, a indiqué mercredi 13 février le président russe Vladimir Poutine, lors d'une réunion de la Commission pour le développement de l'énergie, cité par l'agence officielle Ria Novosti.

Aujourd'hui, la totalité des ventes de GNL sont assurées par la compagnie d'Etat Gazprom. Si les autres compagnies souhaitent écouler leur production à l'étranger, elles doivent d'abord la céder à Gazprom, qui se charge ensuite de la livrer. L'entreprise privée Novatec (dont Gazprom détient cependant 9,9% du capital) réclame la levée de ce monopole, après avoir obtenu en août dernier un contrat de fourniture par gazoduc vers l'Allemagne.

Le gouvernement russe s'apprête également à proposer un plan pour construire plusieurs usines de liquéfaction de gaz. Dans ce domaine, la Russie a du retard par rapport à d'autres pays producteurs comme le Qatar et l'Australie. La Russie ne dispose que d'un terminal de liquéfaction opérationnel, à Sakhaline (est), quand le Qatar en possède trois et l'Australie deux.

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant