Poutine reconnaît en DiCaprio un vrai «moujik»

le
0
L'acteur, engagé de longue date aux côtés du WWF, s'est délesté d'un million de dollars pour la sauvegarde des tigres.

Un véritable «moujik», ce DiCaprio ! Dans la bouche de Vladimir Poutine, le mot, autrefois vil sobriquet réservé aux paysans et aux serfs, sonne comme une consécration, une médaille de bravoure, épinglée au revers de celui qui a su «traverser la ligne de front» pour se rendre à Saint-Pétersbourg.

En fait de bataille, une série de palpitants incidents aériens. Au départ de New York, le Boeing 767 qui transportait la star américaine a dû revenir se poser en urgence à cause d'un incendie moteur. «Pendant quelques secondes, l'appareil s'est retrouvé en chute libre. Après une telle frayeur, beaucoup n'auraient pas souhaité poursuivre le voyage. Mais DiCaprio est d'une autre trempe», insiste Poutine, qui en connaît un rayon - à deux reprises cet été il a pris les commandes d'un avion bombardier d'eau pour lutter contre les incendies. «Il a immédiatement embarqué dans un petit jet privé, qui, malmené par les vents forts au-dessus de l'océan, a dû interrom

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant