Poutine propose à Renault le contrôle du russe Avtovaz

le
0
Le premier ministre russe est d'accord pour que la part de Renault Nissan dans le constructeur automobile russe puisse atteindre 50%.

La montée de Renault-Nissan au capital d'Avtovaz se précise. Le premier ministre russe Vladimir Poutine a indiqué mardi n'être pas opposé à ce que l'alliance Renault-Nissan prenne le contrôle du constructeur automobile russe Avtovaz, a indiqué le patron du constructeur franco-japonais, Carlos Ghosn, cité par les agences russes.

«Le premier ministre a indiqué qu'il n'était pas opposé, mais qu'il était d'accord pour que la part de Renault-Nissan (dans Avtovaz) soit élargie et qu'elle puisse atteindre 50%», a déclaré Carlos Ghosn, après une rencontre à Moscou avec Valdimir Poutine.

L'alliance franco-japonaise deviendrait ainsi l'actionnaire largement majoritaire du constructeur russe.

Actuellement, le japonais Nissan ne détient pas de parts dans l'entreprise russe dont les principaux actionnaires sont, outre Renault (25% plus une action), le conglomérat russe Rostekhnologuii (25,1%) et la banque d'investissement Troïka Dialog (25%), selon le dernier rapport d'activi

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant