Poutine prêt à tirer un trait sur l'ère Ianoukovitch

le
0

Le président russe a critiqué mardi l'ingérence des pays de l'Union européenne dans la crise ukrainienne, le principal sujet de tension d'un sommet UE-Russie qui s'est tenu à Bruxelles.

Le tournant politique ukrainien a rattrapé Vladimir Poutine à Bruxelles. L'Union européenne redoutait un sommet glacial, sur fond de bras de fer et de lutte d'influence à Kiev. Elle a finalement trouvé un président russe moins offensif que prévu et prêt à engager le dialogue avec l'opposition ukrainienne, si elle prenait la relève.

«La Russie respectera la souveraineté de tout État, y compris ceux qui ont surgi de l'effondrement de l'Union soviétique, a affirmé le président russe à l'issue d'un sommet de trois heures avec les dirigeants européens. Et nous discuterons avec tout gouvernement» qui pourrait sortir d'un changement démocratique. D'apparence formelle, la promesse est venue comme un soulagement du côté européen, au moment où tout semble à nouveau basculer sur le ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant