Poutine pense pouvoir aplanir les divergences avec l'UE

le
1
    ATHÈNES, 26 mai (Reuters) - La Russie et l'Union européenne 
doivent ouvrir un dialogue "juste et équitable" et se considérer 
comme des partenaires afin de surmonter leurs divergences, a 
déclaré le président russe, Vladimir Poutine, dans une tribune 
publiée vendredi par un journal grec à la veille de sa visite à 
Athènes. 
    Les Occidentaux, qui dénoncent le "rôle déstabilisateur" de 
Moscou, ont imposé à la Russie ses premières sanctions en 
juillet 2014, en riposte à l'annexion de la Crimée et au soutien 
que les Européens accusent les autorités russes d'apporter aux 
séparatistes de l'Est ukrainien. 
    "La position de départ de la Russie est qu'il faut 
construire un dialogue juste et équitable entre partenaires avec 
l'Union européenne sur un vaste champ de sujets, qu'il s'agisse 
de la simplification des régimes de visas ou de la création 
d'alliances dans l'énergie, écrit-il dans les colonnes du 
Kathimerini. 
    Si l'Union européenne ne semble pas disposée à emprunter ce 
chemin dans l'immédiat, le président russe juge de son côté 
"qu'il n'existe aucun problème qui ne puisse être résolu". 
    "Pour retrouver une relation multidimensionnelle de 
partenariat, il faut rejeter ce raisonnement bancal selon lequel 
une des deux parties a l'avantage", dit le président russe. 
    Vladimir Poutine indique par ailleurs que Moscou souhaite 
approfondir ses relations avec Athènes dans les secteurs des 
transports et de l'énergie. 
    Il propose également que la Russie aide la Grèce à 
moderniser son réseaux de transports et évoque les chemins de 
fer russes RZD, qui ont fait part de leur intérêt pour 
l'opérateur ferroviaire grec TRAINOSE et pour le port de 
Thessalonique   OLTr.AT , le deuxième du pays, deux entreprises 
publiques appelées à être privatisées. 
     
 
 (Angeliki Koutantou et Michele Kambas,; Nicolas Delame pour le 
service français, édité par Marc Angrand) 
 

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • charleco il y a 6 mois

    Poutine n'a jamais cessé de tendre la main à l'UE mais cette dernière est aux ordres de Washington et permet à l'OTAN de s'installer aux frontières russes. Après ça, les USA disent que le Russie est agressive!