Poutine mène l'assaut contre les opposants

le
0
Une cascade de lois répressives viennent d'être adoptées par la Douma pour museler la contestation.

Depuis deux semaines, les parlementaires russes sont engagés dans une course législative effrénée, qui semble poursuivre un seul but: dissuader l'opposition à Vladimir Poutine de se mobiliser. Vendredi, juste avant la clôture de la session d'été, la Douma votera en dernière lecture un projet de loi visant à imposer des contrôles stricts aux «agents de l'étranger» tels que seront désormais définies les ONG «politiques» recevant des subsides de l'étranger.

Le même jour, sera discuté un texte visant à durcir la répression du délit de «diffamation». Ce dernier, dont le président Medvedev avait, en décembre 2011, retiré toute qualification «pénale» pour le considérer comme une simple violation «administrative», refait son apparition dans le Code pénal. Avec un durcissement des amendes à la clé: plusieurs millions de roubles, contre quelques milliers auparavant. Les organes de sécurité seraient eux-mêmes en droit de poursuivre n'importe quel porteur d

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant