Poutine : «Le meldonium n'est pas un produit dopant»

le , mis à jour à 15:50
0
Poutine : «Le meldonium n'est pas un produit dopant»
Poutine : «Le meldonium n'est pas un produit dopant»

C'est devenu un rituel pour Vladimir Poutine. Le président russe se prêtait ce jeudi à une longue séance télévisée de questions-réponses avec les Russes. Au cours de cet exercice, Poutine a abordé de nombreux sujets, de la crise économique frappant actuellement la Russie aux affaires de dopage en passant par la guerre en Syrie ou sa vie privée. L'occasion pour le président de faire quelques déclarations fracassantes dont il est coutumier.

Le meldonium «n'est pas un produit dopant». Prohibé par l'Agence mondiale antidopage depuis le 1er janvier, le meldonium cause bien des soucis aux sportifs russes. 40 athlètes russes ont été contrôlés positifs à ce produit en l'espace de trois mois et demi, comme Maria Sharapova. Une situation qui irrite Vladimir Poutine, pour qui le meldonium «n'a jamais été un produit dopant». «Il n'influence pas les performances» des athlètes, a-t-il estimé. Pour lui, le meldonium «maintient simplement les muscles cardiaques en bon état quand ils sont soumis à des efforts soutenus».

[En direct] Vladimir Poutine défend la position de la Russie sur la question du dopage https://t.co/LA2Biwb063 https://t.co/36vxjEFqpi— euronews en français (@euronewsfr) 14 avril 2016

Poutine et la «noyade» de Porochenko et Erdogan. Vladimir Poutine entretient des relations orageuses avec ses homologues ukrainien et turc, Petro Porochenko et Recep Tayip Erdogan. Une enfant de 12 ans, Varvara, a donc demandé lequel des deux chefs d'Etat Poutine sauverait s'ils étaient en train de se noyer. La question a semblé surprendre le président russe. «Si quelqu’un a décidé de se noyer il est impossible de le sauver»,a répondu Poutine, «mais nous sommes prêts à tendre la main à chacun nos partenaires mais s’il le souhaite.»

Vladimir Poutine sur Porochenko et Erdogan : "Si quequ'un décide de se noyer lui-même, vous ne pouvez pas le sauver" https://t.co/wI8sbLsxeF— ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant