Poutine joue l'apaisement sur l'Ukraine

le
0
Lors de son adresse à la nation, le président russe a assuré que Moscou «n'impose rien à personne».

L'ours russe qui avait dû sortir les griffes pour dissuader l'Ukraine de se fiancer avec l'Europe, montre désormais patte de velours. Le revirement de la situation sur la place Maïdan, où les policiers ont été contraints de reculer face aux manifestants, a définitivement convaincu Moscou d'adopter une posture «d'ostensible discrétion» selon les mots d'un diplomate russe. Jeudi, à l'occasion de son discours annuel à la nation, Vladimir Poutine a glissé sur le sujet ukrainien. Il s'est contenté, mollement, de vanter les mérites de l'Union douanière, une sorte de Marché commun post-soviétique, dans lequel le Kremlin souhaite attirer l'Ukraine. Cette zone renforcée de libre-échange, qui se veut l'alternative à l'Est de l'accord d'association proposé par Bruxelles, regroupe aujourd'hui la Russie, la Biélorussie, le Kazakhstan et demain, l'Arménie, voire le Kirghizsta...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant