Poutine inscrit son action dans la durée

le
0
À un an de l'élection présidentielle, le premier ministre russe propose une politique pour la décennie à venir.

Officiellement, Vladimir Poutine n'est pas candidat à l'élection présidentielle. Cette consigne de discrétion, que le premier ministre russe s'impose, n'empêche pas l'intéressé de prescrire un remède à dix ans pour son pays: l'équivalent de deux mandats au Kremlin. D'ici à 2020, la Russie «a besoin d'un développement stable et calme, sans secousses, sans expériences irréfléchies basées sur un libéralisme injustifié et sans démagogie sociale», a déclaré mercredi le chef du gouvernement lors de son discours annuel à la Douma, le Parlement national. Une intervention de quatre heures devant des députés acquis à sa cause, la dernière avant les élections législatives de décembre 2011 et les présidentielles de 2012.

À un député qui s'inquiétait des conséquences des révolutions arabes, Vladimir Poutine a répondu que seule l'imposition à la Russie d'une «immunité sociale et économique» permettrait au pays d'échapper au «bacille» de la «déstabilis

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant