Poutine et des membres de la Douma se rendront en Crimée-sces

le
0

MOSCOU, 5 août (Reuters) - Le président russe Vladimir Poutine, des hauts responsables et de membres du Parlement se rendront en Crimée la semaine prochaine, alors que l'annexion du territoire en mars avait déclenché des sanctions ciblées de l'Occident contre la Russie. La plupart des 450 élus de la Douma, la chambre basse du Parlement russe, doivent se joindre à Vladimir Poutine et au Premier ministre Dmitri Medvedev lors d'un déplacement en Crimée où doivent se tenir des discussions le 14 août, selon une source au sein de Russie unie, le parti du chef d'État russe. Le déplacement en Crimée a été confirmé par une source du Kremlin qui n'a toutefois pas donné de précisions. "Le principal message (du voyage) est politique, il s'agit de montrer que la Crimée est partie intégrante de la Russie et qu'il n'y aura pas de recul malgré les sanctions", a déclaré la source au sein de Russie unie requérant l'anonymat. Les 450 membres de la Douma ne devraient pas tous être du voyage, le Parlement étant en congés, a-t-on ajouté. La Russie a annexé la Crimée en mars après la chute du président ukrainien Viktor Ianoukovitch, proche du Kremlin. Les grandes puissances occidentales ont condamné cette annexion et imposé des sanctions à des personnalités et entités russes accusées de soutenir les rebelles séparatistes dans l'est de l'Ukraine. L'annexion du territoire ukrainien a déclenché une vague de patriotisme en Russie et dopé la cote de popularité de Vladimir Poutine. (Alexei Anishchuk; Agathe Machecourt pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant