Poutine essuie un affront en Allemagne

le
0
Pour mettre fin à une vive polémique, le prix Quadriga a été retiré au premier ministre russe.

Vladimir Poutine a essuyé un affront en Allemagne ce week-end, à la veille des consultations intergouvernementales germano-russes qui doivent se tenir aujourd'hui et demain à Hanovre. Confrontés à un concert de protestations, les organisateurs du prix Quadriga, qui récompense les «esprits éclairés», ont renoncé samedi à ­attribuer leur distinction au premier ministre russe. «La pression croissante, de plus en plus insupportable» et «le risque d'une escalade supplémentaire» contraignent à annuler la remise du prix, ont estimé les organisateurs après une réunion de crise. La polémique enflait depuis l'annonce de l'attribution du prix à Poutine. Les prix Quadriga, du nom du quadrige sculpté qui surplombe la porte de Brandebourg, à Berlin, récompensent depuis 2003 «des modèles exemplaires d'esprits éclairés et d'efforts pour le bien public». Les protestataires, parmi lesquels l'ancien président tchèque Vaclav Havel, estimaient que distinguer Poutine discrü/p>...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant