Poutine donne le coup d'envoi du relais de la flamme olympique

le
0
LA FLAMME OLYMPIQUE À MOSCOU
LA FLAMME OLYMPIQUE À MOSCOU

MOSCOU (Reuters) - Le président russe Vladimir Poutine a reçu dimanche sur la place Rouge à Moscou la flamme olympique qui illuminera les Jeux d'hiver, prévus du 7 au 23 février à Sotchi, station balnéaire du Caucase.

"Notre rêve commun est devenu une réalité", a déclaré le chef de l'Etat russe, marquant le coup d'envoi d'une période de 123 jours pendant lesquels la flamme va être portée sur 65.000 km par près de 14.000 personnes à travers 2.900 communes et 83 régions de Russie.

Il s'agit du plus long relais jamais organisé avant des Jeux d'hiver. La flamme traversera 10 fuseaux horaires, elle sera conduite jusqu'au pôle Nord sur un brise-glace à propulsion nucléaire, elle gravira le Mont Elbrouz, le plus haut sommet d'Europe, descendra au fond du lac Baïkal et fera un détour par la station spatiale internationale (ISS).

Ce relais "va montrer au monde comment est la Russie et combien nous l'aimons", selon les propos tenus par Vladimir Poutine lors d'une cérémonie au cours de laquelle il a souhaité que les communautés du pays soient "unies par des objectifs communs et par la fierté d'une grande patrie".

Comme cela était prévisible, le président russe n'a fait aucune allusion aux affaires de nature à ternir l'image de cet événement sportif, telles que la législation restrictive sur l'homosexualité, l'interdiction de manifestations à Sotchi ou la persistance de l'insurrection islamique dans le Nord-Caucase.

La torche olympique a été, comme le veut la tradition, allumée à Olympie, berceau des Jeux antiques, et transmise à la Russie dans le stade d'Athènes, qui accueillit les premiers JO de l'ère moderne en 1896, avant d'être acheminée par avion à Moscou.

C'est le vice-Premier ministre Dmitri Kozak qui a récupéré la flamme protégée dans quatre petites lanternes et l'a ramenée à bord d'un appareil de l'Aeroflot.

Un convoi, accompagné pendant une partie du trajet par les membres d'un club de motards, dont le président est un ami de Vladimir Poutine, s'est ensuite rendu de l'aéroport à la place Rouge dans le centre de Moscou, où a eu lieu la cérémonie, qui comportait une parade militaire et a été retransmise en direct à la télévision nationale.

Steve Gutterman; Pierre Sérisier pour le service français, édité par Julien Dury

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant