Poutine dévisse, l'opposition mobilise

le
1
Le premier ministre ne recueillerait que 42 % des voix au premier tour de la présidentielle.

«Le mythe du Vladimir Poutine tout-puissant s'est effondré.» Ce commentaire d'un blogueur de la radio Écho de Moscou, posté au lendemain du marathon télévisuel du premier ministre, a été, pour la première fois vendredi soir, confirmé par les sondages d'opinion. Selon une enquête de l'institut Vtsiom, proche du pouvoir, le candidat à la prochaine élection présidentielle n'obtiendrait que 42% des suffrages au premier tour, le contraignant à affronter un second tour. Selon un autre institut, FOM, seuls 44 % des Russes expliquent avoir confiance en l'actuel chef du gouvernement, soit le taux de popularité le plus faible qu'il ait enregistré depuis son accession au Kremlin, en 2000. En un an, Vladimir Poutine a perdu plus de 15 points. Cette dernière enquête son­dage a été réalisée les 10 et 11 décembre, au plus fort de la contestation populaire. Il traduit une «surcharge émotionnelle postélectorale», a minimisé son porte-parole, Dmitri Peskov,

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • baljo le vendredi 16 déc 2011 à 21:32

    le candidat à la prochaine élection présidentielle n'obtiendrait que 42% des suffrages au premier tour.je connais certains qui signeraient des deux mains