Poutine décore un suspect dans l'enquête sur l'affaire Litvinenko

le
0

MOSCOU, 9 mars (Reuters) - Le président russe Vladimir Poutine a décerné lundi une distinction à un homme soupçonné dans l'enquête pour assassinat par empoisonnement de l'opposant Alexandre Litvinenko. La médaille a été accordée à Andreï Lougovoï pour sa contribution au développement du parlement russe, selon une citation mise en ligne sur le site du journal officiel. Opposant à la politique du Kremlin, Alexandre Litvinenko est mort en 2006 dans un hôpital de Londres. L'enquête a révélé qu'il avait été exposé à du polonium, un isotope radioactif, et les autorités britanniques ont désigné Andreï Lougovoï et un autre Russe, Dmitri Kovtoune, comme suspects. Les deux hommes nient toute implication dans la mort de l'opposant et la Russie refuse de les extrader pour qu'ils soient jugés en Grande-Bretagne. Andreï Lougovoï siège aujourd'hui au parlement russe dans les rangs d'une formation nationaliste. Ancien agent des services de sécurité, Alexandre Litvinenko s'était élevé contre la corruption dans les milieux gouvernementaux de son pays. Il avait déménagé à Londres avec sa famille en disant craindre des représailles. Il a été établi qu'avant de tomber malade et de mourir, il avait rencontré Lougovoï et Kovtoune dans un hôtel de la capitale britannique. Egalement lundi, le Kremlin a annoncé que Vladimir Poutine avait attribué une distinction à Ramzan Kadirov, dirigeant de la République autonome de Tchétchénie, pour son oeuvre civique et ses réalisations. Après deux insurrections indépendantistes durement réprimées par les forces russes, la Tchétchénie est sous la férule de Ramzan Kadirov, ancien rebelle qui a fait allégeance à Moscou et jouit d'une autonomie considérable en ce qui concerne les affaires tchétchènes, notamment les services de sécurité. (Christian Lowe; Eric Faye pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant