Poutine aura des entretiens avec Erdogan, May, Hollande et Merkel en Chine

le
0
    MOSCOU, 30 août (Reuters) - Le président russe Vladimir 
Poutine aura un certain nombre de rencontres bilatérales avec 
des dirigeants internationaux, notamment avec son homologue turc 
Recep Tayyip Erdogan, lors du sommet du G20 à Hangzhou en Chine 
début septembre, a déclaré mardi un conseiller du Kremlin. 
    Le numéro un russe verra son homologue turc le 3 septembre 
dans le cadre du "processus de normalisation des relations en 
cours entre les deux pays", a dit ce conseiller du Kremlin, 
Iouri Ouchakov. 
    Après la chute d'un avion militaire russe abattu par la 
Turquie à la frontière syrienne en novembre dernier, la Russie 
avait imposé des sanctions commerciales contre Ankara. Les 
relations bilatérales ont commencé à se réchauffer à la suite de 
mesures de conciliation prises par les Turcs en juillet. Poutine 
et Erdogan se sont déjà vus ce mois-ci à Saint-Pétersbourg. 
    Le 4 septembre, Vladimir Poutine discutera de la nécessité 
d'"un nouvel élan dans les relations bilatérales" avec la 
Première ministre britannique, Theresa May, et il verra 
également le vice-prince héritier saoudien, Mohamed bin Salman, 
avec lequel il parlera de la Syrie. 
    La rencontre trilatérale russo-germano-française qui devait 
aborder la crise ukrainienne n'aura en revanche pas lieu, a dit 
Ouchakov. Au lieu de cela, Poutine verra séparément François 
Hollande, le 4 septembre a priori, même si la date n'est pas 
définitive, et il aura un aparté le lendemain avec la 
chancelière Angela Merkel.  
 
 (Vladimir Soldatkine; Eric Faye pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant