Poutine adopte un ton plus conciliant sur l'Ukraine

le
0

(Avec détails) YALTA, Crimée, 14 août (Reuters) - Vladimir Poutine a déclaré jeudi que la Russie était prête à se défendre mais que cela ne devait pas se faire au prix d'une confrontation avec le reste du monde, une annonce qui tranche avec les déclarations de ces derniers mois sur le dossier ukrainien. "Nos devons construire notre pays calmement, efficacement et avec dignité, sans nous isoler du reste du monde", a dit le président russe lors d'une visite en Crimée, région prise à l'Ukraine en mars. "Nous avons besoin de le consolider et de nous mobiliser, non pas pour faire la guerre ou tout autre type de confrontation, mais pour oeuvrer au bien de la Russie." Il a également souligné que Moscou ferait tout son possible pour que le sang cesse de couler en Ukraine, où les forces gouvernementales combattent des séparatistes pro-russes. "Tous nos partenaires à travers le monde doivent comprendre que la Russie, comme d'autres grands et puissants Etats souverains, dispose de différents moyens pour préserver ses intérêts nationaux, qui incluent les forces armées." Selon certains de ses détracteurs occidentaux, le président russe a déjà tenu ce genre de propos apaisants qui n'ont pas eu d'effet sur le terrain. Kiev et ses alliés occidentaux craignent que l'envoi du convoi humanitaire russe en Ukraine ne soit qu'un prétexte trouvé par le Kremlin pour mener une opération armée dans l'est de l'Ukraine où se poursuivent les combats entre forces gouvernementales et séparatistes pro-russes. (Alexei Anishchuk; Bertrand Boucey et Clémence Apetogbor pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant