Poutine accuse Paris d'avoir tendu un piège à Moscou à l'Onu

le
7
    MOSCOU, 12 octobre (Reuters) - Vladimir Poutine a reproché 
mercredi à la France d'avoir délibérément tendu un piège à la 
Russie en déposant aux Nations unies une résolution sur la 
Syrie. 
    La Russie accorde de l'importance à ses relations avec la 
France, a ajouté le chef du Kremlin devant un parterre d'hommes 
d'affaires, mais n'entend pas céder aux pressions, d'où qu'elles 
viennent. 
    Le président russe s'est ainsi demandé, s'agissant de la 
Syrie, s'il était convenable qu'une grande puissance comme la  
France s'abaisse à faire le travail de l'administration 
américaine. 
    Vladimir Poutine, dont une visite prévue à Paris le 19 
octobre a été reportée sine die, a estimé que la France n'avait 
pas joué franc jeu à l'Onu. 
    Paris, a-t-il fait valoir, savait pertinemment que Moscou 
opposerait son veto à une résolution faisant porter la 
responsabilité de la situation dans la ville d'Alep uniquement 
sur les autorités de Damas. 
    Le pilonnage massif des quartiers rebelles de la grande 
ville du nord de la Syrie ces trois dernières semaines par les 
aviations russe et syrienne a causé des centaines de morts, et 
suscite l'indignation de la communauté internationale. 
    Au Conseil de sécurité des Nations unies, Moscou a donc 
opposé samedi son veto à une résolution réclamant l'arrêt des 
hostilités à Alep, texte porté par la France. 
    Après l'annulation de la visite de Vladimir Poutine à Paris, 
la tension entre Paris et Moscou est montée d'un cran. 
    Le Premier ministre français Manuel Valls a qualifié 
mercredi d'"injustifiable" l'attitude d'"obstruction" adoptée 
par Moscou dans le dossier syrien.   
    La France, dit-on dans les milieux diplomatiques, est à la 
pointe de discussions sur l'adoption de nouvelles sanctions 
européennes contre la Russie pour son intervention militaire en 
Syrie aux côtés du régime du président Bachar al Assad. 
    Des sanctions qui s'ajouteraient à celles en vigueur depuis 
2014 et liées à la situation en Ukraine. 
 
 (Katia Goloubkova et Alexander Winning, Gilles Trequesser pour 
le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • charleco le mercredi 12 oct 2016 à 16:55

    Les sanctions contre la Russie n'ont fait que ruiner nos agriculteurs. La Russie est un grand pays avec d'immenses territoires inexploités, Poutine a commencé de les exploiter, ce qui rend la Russie autosuffisante et même exportatrice. Les marchés perdus le sont à jamais. Vous pouvez remercier Hollande qui s'est laisser influencer par les Américains et les Polonais.

  • charleco le mercredi 12 oct 2016 à 16:51

    Je ne savais pas que dire la vérité et défendre le droit international, c'était relever du FN, mais si c'est réellement ce qui caractérise le FN, alors il vaut mieux que le parti socialiste qui bafoue le droit international la main dans la main avec les USA.

  • charleco le mercredi 12 oct 2016 à 16:48

    Ce n'est pas Poutine qui bloque les négociations, ce sont les USA qui ne tiennent pas leurs engagements. Hollande se positionne en porte parole des USA, comment Poutine pourrait-il le prendre en compte? Ceux qui pensent que dire la vérité, c'est agir contre son propre pays se trompent car en l'occurrence, agir contre son propre pays, c'est soutenir ceux qui mentent en prétendant lutter contre le terrorisme alors qu'ils le soutiennent. Hollande se plante sur tous les points.

  • mucius le mercredi 12 oct 2016 à 16:14

    Le nombre de soutiens à Poutine surprend toujours. Ce sont très probablement des permanents FN qui font leur boulot après que Poutine ait octroyé des financements officiels et peut-être occultes au FN.

  • mucius le mercredi 12 oct 2016 à 16:11

    Hollande s'améliore : il devient capable de fermeté face aux postsoviétiques. Très bien. Continue avec des sanctions supplémentaires.

  • vmcfb le mercredi 12 oct 2016 à 15:45

    C'est quand même malheureux qu'on en soit à soutenir les russes contre nos représentants...

  • kurki le mercredi 12 oct 2016 à 15:45

    L'attitude de la France et de son gvt est intolérable ! Qu'ils nettoient d'abord les banlieues !