Poussée de Fillon pour la primaire à droite - Odoxa

le
5
    PARIS, 11 novembre (Reuters) - Alain Juppé fait toujours la 
course en tête pour la primaire de la droite et du centre en vue 
de la présidentielle de 2017 mais son écart se réduit avec 
Nicolas Sarkozy, lui-même se trouvant désormais dans la ligne de 
mire de François Fillon, selon un sondage publié vendredi. 
    L'enquête Odoxa avec Dentsu Consulting pour France Info 
donne encore 36% des intentions de vote au premier tour de la 
primaire pour le maire de Bordeaux, soit sept points de moins 
qu'il y a un mois. 
    Nicolas Sarkozy est stable avec 26% tandis que François 
Fillon bondit de neuf points à 20% des intentions de vote. 
    La poussée de François Fillon se fait essentiellement aux 
dépens d'Alain Juppé et de Bruno Le Maire, qui perd cinq points 
à 8%, mais "c'est Nicolas Sarkozy qu'elle met le plus en 
danger", note Odoxa. 
    L'ancien chef de l'Etat se rapproche en revanche d'Alain 
Juppé chez les sympathisants de la droite parlementaire avec 30% 
des intentions de vote (+0,5) contre 31,5% (-10,5 points) pour 
le maire de Bordeaux. François Fillon remonte à 23% (+10,5 
points) chez cet électorat. 
    Au second tour, Alain Juppé devance toujours très nettement 
Nicolas Sarkozy avec 58% contre 42% mais son avance diminue de 
sept points. 
    "Plus les électeurs se resserreront sur le noyau dur des 
sympathisants de droite plus l'écart risquera de se resserrer 
entre les deux protagonistes", indique Odoxa en soulignant que  
l'avance d'Alain Juppé au deuxième tour n'est plus que de quatre 
points (52% contre 48%) auprès des sympathisants LR-UDI. 
    L'enquête a été menée auprès d'un échantillon représentatif 
de Français interrogés par internet du 10 au 20 octobre (4.042 
personnes parmi lesquelles 3.728 inscrites sur les listes 
électorales et 621 "certaines" d'aller voter à la primaire) puis 
du 9 au 11 novembre (2.838 personnes parmi lesquelles 2.625 
inscrites sur les listes électorales et 554 "certaines" d'aller 
voter à la primaire). 
 
 (Yann Le Guernigou, édité par Henri-Pierre André) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M1461628 il y a 4 semaines

    Le député-maire de Levallois-Perret, Patrick Balkany, a de nouveau été mis en examen début octobre pour des soupçons de dissimulation de son patrimoine au fisc, via des sociétés à l'étranger, a appris l'AFP jeudi de sources proches du dossier.Le 5 octobre, les juges d'instruction qui enquêtent sur son patrimoine l'ont mis en examen notamment pour blanchiment de corruption et de fraude fiscale aggravée "par le caractère habituel", a indiqué à l'AFP l'une des sources.

  • lleonar2 il y a 4 semaines

    Seuls Nicolas ou Fillon sont capables de nous sortir du bourbier gau.cho.

  • lleonar2 il y a 4 semaines

    Très bien, élisez le condamné de Bordeaux !!!!

  • 2010jpge il y a 4 semaines

    on ne va quand-même pas remettre Sarkozy en selle !!

  • M898407 il y a 4 semaines

    L'intox des sondages continue en annonçant encore un deuxième tour Juppé-Sarkozy alors que Fillon sera au 2ème tour face à Juppé. Sarkozy avec ses mensonges répétés, ses tricheries de campagne, sa complicité affichée avec Balkany et son opportunisme changeant d'heure en heure a ruiné tout espoir de crédibilité....