Poursuivre son activité après l'âge de la retraite : la surcote

le
0

L'âge légal de la retraite n'implique pas une obligation de cesser toute activité professionnelle. Il est ainsi possible de poursuivre le travail et de bénéficier d'une surcote pour sa pension.

Le principe de la surcote

Lorsque l'âge légal de la retraite arrive, certains assurés souhaitent poursuivre leur activité pour diverses raisons. La surcote est un système intéressant dans cette optique, puisqu'il permet de continuer à travailler tout en bénéficiant d'une majoration de sa pension de retraite. Un bonus non négligeable, calculé selon le nombre de trimestres supplémentaires.

Qui peut en bénéficier ?

Le principe de la surcote peut être adopté si la personne remplit trois conditions. Tout d'abord, il s'adresse aux personnes ayant dépassé l'âge légal de départ à la retraite. Par exemple, un assuré né à partir de 1955 peut partir en retraite à l'âge de 62 ans. La deuxième condition, en toute logique, est de continuer à travailler. Enfin, l'assuré doit totaliser le nombre de trimestres nécessaires pour une retraite à taux plein.

La poursuite de l'activité professionnelle avec surcote de la pension de retraite pourra alors être demandée.

Quelle majoration ?

La surcote est évaluée en fonction du nombre de trimestres supplémentaires effectués par l'assuré. Ainsi, cette majoration sera de l'ordre de 0,75 % du 1er au 4e trimestre de surcote. Le taux passe à 1 % au-delà du 4e trimestre de surcote. Enfin, il est de 1,25 % par trimestre travaillé après le 65e anniversaire de l'assuré.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant