Poursuite des combats en Libye, une citerne touchée

le
0

(Actualisé avec déclarations, combats) BENGHAZI, Libye, 25 décembre (Reuters) - Une roquette a touché une citerne du port pétrolier d'Es Sider, dans l'est de la Libye, où les forces du gouvernement reconnu par la communauté internationale s'opposent aux troupes du gouvernement lié au mouvement Aube de la Libye. Les ports pétroliers d'Es Sider et Ras Lanouf ont cessé de fonctionner depuis que des troupes fidèles à Aube de la Libye, qui s'est emparé de la capitale en août, les ont attaqués il y a un peu plus d'une semaine. "Une citerne a été touchée mais les dégâts sont limités", a déclaré un responsable des services de sécurité liés au gouvernement du Premier ministre Abdallah al Thinni. "Les forces aériennes ont détruit trois bateaux qui tentaient de s'emparer du port", a-t-il ajouté, blâmant les forces rivales. Le porte-parole d'Aube de la Libye, Ismaïl al Choukri, a démenti ces accusations, déclarant que des chasseurs appartenant aux forces du gouvernement officiel avaient bombardé le port vers lequel les combattants d'Aube de la Libye "continuent de progresser de toute part". D'importants affrontements se déroulaient par ailleurs dans la zone de Ben Jaouad, à l'ouest d'Es Sider, a-t-on également appris auprès du responsable des services de sécurité des forces loyales au gouvernement d'Abdallah al Thinni. A Syrte, à l'ouest d'Es Sider, des combats ont entraîné la mort de 19 personnes, selon des résidents. Plus de trois ans après la chute de Mouammar Kadhafi, le pays membre de l'Opep est toujours en guerre et plusieurs centaines de civils ont été tués dans des combats depuis la fin août, selon les Nations unies, qui ont averti les chefs de guerre qu'ils risquaient d'être poursuivis pour crimes de guerre. ID:nL6N0U727U (Ahmed Elumami, Ayman al-Warfalli, Ulf Laessing; Agathe Machecourt pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant