Poursuite des combats à Kunduz, dans le nord de l'Afghanistan

le
0

KABOUL, 28 avril (Reuters) - Les forces afghanes combattaient mardi les taliban à la périphérie de Kunduz, grande ville du nord de l'Afghanistan visée depuis plusieurs jours par une offensive des insurgés islamistes. Cette bataille est un test majeur pour l'armée et la police afghanes, qui doivent désormais assurer quasiment seules la sécurité depuis le retrait de la plupart des troupes de l'Otan. Des renforts ont été envoyés pour repousser les rebelles du sud de la ville, où ils avaient pénétré lundi après avoir attaqué une demi-douzaine de postes de contrôle dans la région. "Nos forces de sécurité ont chassé les taliban du secteur (sud) de Gul Tepa", a dit le porte-parole de la police de la province, Sayed Sarwar Hussaini, tout en reconnaissant que des combats se poursuivaient dans la ville. A une soixantaine de km au nord de Kunduz, un commandant taliban du nom de mollah Mustafa a été tué par les forces gouvernementales, a ajouté Hussaini, selon qui une cinquantaine de rebelles ont péri au cours des derniers jours. Les forces de sécurité déplorent neuf morts dans leurs rangs, a dit Sayed Sarwar Hussaini. Un document du ministère de l'Intérieur que Reuters a pu consulter indique qu'au moins quatre postes de contrôle ont été abandonnés à l'arrivée des taliban et que cinq policiers ont été enlevés. Vingt-huit autres sont portés disparus. Zabihullah Mujahid, porte-parole des taliban, affirme que seulement deux insurgés ont été tués dans les combats de Kunduz, qui fut le dernier bastion rebelle à tomber lors de la chute du gouvernement des taliban en 2001. (Mirwais Harooni; Jean-Stéphane Brosse pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant