Poursuite de la mobilisation des étudiants à Hong Kong

le
0

HONG KONG, 24 septembre (Reuters) - Des étudiants se sont rassemblés, mercredi, pour la deuxième journée consécutive dans le centre de Hong Kong avec l'intention de bloquer l'accès à certains immeubles gouvernementaux si les autorités locales n'étudient pas leurs demandes en faveur d'élections libres. Quelque 300 personnes se sont retrouvées dans un parc bordant le siège du gouvernement près du quartier financier et ont participé à un sit-in. Pékin a exclu le mois dernier que les élections pour désigner le futur gouverneur de l'ancienne enclave britannique soient organisées d'une manière démocratique. Les autorités chinoises ont expliqué que les candidats devaient au préalable être approuvés par une commission. Leung Chun-ying, qui dirige la région administrative spéciale de Hong Kong, a refusé mardi de discuter des demandes formulées par les étudiants qui ont répliqué par un ultimatum de 48 heures. A l'expiration de ce délai, les protestataires ont annoncé qu'ils bloqueraient les abords de plusieurs bâtiments administratifs importants. Les relations entre Hong Kong et la Chine, à laquelle l'enclave a été restitutée en 1997, se font de plus en plus compliquées en raison des appels à plus de liberté suivant la règle "un pays, deux systèmes". Les dirigeants du Parti communiste chinois redoutent que cette mobilisation en faveur de plus de démocratie est un effet contagieux dans les villes du reste du pays. (Diana Chan et Jams Pomfret; Pierre Sérisier pour le service français) ;))

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant