Pourquoi Thomas Fabius est en garde à vue

le , mis à jour le
1
Thomas Fabius au VIP Room à Saint-Tropez.
Thomas Fabius au VIP Room à Saint-Tropez.

Thomas Fabius ne pouvait pas y couper. Le fils du ministre a été placé mardi matin en garde à vue au siège de la police judiciaire à Nanterre. Voilà plus de trois ans que le jeune homme est dans le collimateur de l'Office central pour la répression de la grande délinquance financière (OCRGDF), qui s'intéresse à des flux financiers de plusieurs millions ayant transité sur ses comptes bancaires. Tout a commencé en 2011 par une plainte de la Société générale. Un chargé de clientèle soupçonne Thomas Fabius d'avoir produit un faux courriel de sa banque pour obtenir une ligne de crédit de 200 000 euros au grand casino de la Mamounia, à ­Marrakech. Le parquet de Paris charge le service de PJ spécialisé dans la grande délinquance financière de l'enquête.

En mai 2012, c'est au tour de Tracfin de saisir le parquet. Le « gendarme » anti-blanchiment de Bercy signale 8,5 millions d'euros de virements suspects sur les comptes bancaires de Thomas Fabius. Entre avril 2011 et avril 2012, ce joueur frénétique aurait empoché dans divers casinos de la planète plus de 13 millions de gains pour seulement 5 millions perdus. Aux policiers qui l'interrogent, le fondateur de TF Conseils explique être « un champion à la roulette » et avoir gagné cet argent dans des cercles de jeu londoniens.

Poopie Woopie

Une cagnotte qui lui aurait permis de signer entre les deux tours de la présidentielle une promesse d'achat pour...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M2734309 le mercredi 16 déc 2015 à 06:31

    Enfin !