Pourquoi souscrire un Perp ?

le
0

Introduit en 2003 par la loi Fillon, le plan d'épargne retraite populaire (PERP) est un produit d'épargne individuel sur lequel le souscripteur effectue des placements en vue de sa retraite.

L'assurance d'un complément de retraite à vie

Souscrire un PERP est un bon moyen de préparer sa retraite. Tout au long de sa vie active, le titulaire effectue des versements du montant de son choix, aucun plafond de dépôt n'étant en vigueur. Les fonds sont bloqués jusqu'à l'âge légal de départ en retraite, date à laquelle l'épargne est convertie en rente viagère. L'argent n'étant pas disponible avant la cessation d'activité, le souscripteur n'est pas tenté d'utiliser son capital à d'autres fins. Il est ainsi assuré de profiter d'un complément de retraite à vie.

Une fiscalité intéressante

Le PERP présente un autre atout majeur, d'ordre fiscal : une partie des sommes ajoutées au capital est déductible du revenu imposable. Pour les versements effectués en 2015, la déduction possible se situe entre 3 755€ et 30 038€, en fonction du montant des revenus professionnels. La fiscalité du PERP est particulièrement intéressante pour les personnes imposées à plus de 30%.

Les inconvénients du PERP

En pratique, le PERP présente certaines limites. La première étant l'incertitude du montant de sa rente au moment de la souscription, la rentabilité de ce plan d'épargne étant évaluée uniquement au moment de son déblocage. Certains observateurs critiquent également son atout fiscal, qui n'est avantageux qu'à court terme : une fois les rentes versées, elles sont imposables au même titre que les pensions de retraite.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant