Pourquoi Schäuble rêve toujours d'un Grexit

le , mis à jour le
11
Le ministre allemand des Finances a fait circuler un document samedi proposant une sortie temporaire de 5 ans de la zone euro pour la Grèce afin d'alléger sa dette et qu'elle retrouve sa compétitivité.
Le ministre allemand des Finances a fait circuler un document samedi proposant une sortie temporaire de 5 ans de la zone euro pour la Grèce afin d'alléger sa dette et qu'elle retrouve sa compétitivité.

À quoi Wolfgang Schäuble joue-t-il ? Officiellement, le ministre allemand des Finances soutient l'accord européen accouché au forceps lundi matin. Vendredi, il a demandé aux députés du Bundestag d'autoriser le début de négociations pour l'octroi d'un nouveau plan d'aide. Mais ce partisan d'une ligne dure vis-à-vis de la Grèce continue pourtant d'évoquer publiquement son plan d'une sortie temporaire de la zone euro qu'il avait sorti de son chapeau samedi en plein sommet des ministres des Finances. « Ce pourrait être une meilleure solution » pour la Grèce, a-t-il estimé.

Ce faisant, le ministre de fer de 72 ans, très populaire au sein du parti d'Angela Merkel, signifie très clairement qu'il n'exclut toujours pas un Grexit.

Incertitudes sur la réussite du plan d'aide

De fait, ce scénario ne peut pas totalement être écarté. À Athènes, Alexis Tsipras a bien réussi à faire passer le premier train de réformes exigé par ses créanciers mercredi, mais au prix d'une fracture au sein de son propre parti, Syriza. Le Premier ministre grec doit maintenant compter sur ses adversaires politiques pour appliquer les réformes demandées par les Européens. Lui-même ne cache pas son scepticisme sur le plan qui lui a été imposé. S'il a signé, c'est parce qu'il n'avait pas le choix, se défend-il : « C'était ça ou un défaut désordonné. »

Alexis Tsipras pourrait donc bien déclencher des élections anticipées dans...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • b.renie le dimanche 19 juil 2015 à 07:01

    Pourquoi faire simple si on peut faire compliqué. C'est la ligne de conduite principielle de François HOLLANDE. C'est ce vieux (comme moi) SCHAUBLE qui a raison. Le Grexit est la seule solution et DE PLUS reste inévitable en raison de la situation financière plus que catastrophique de ce malheureux pays complètement détruit.

  • stepone7 le samedi 18 juil 2015 à 13:46

    c est vrai que la situation geopolitique y ait pour beaucoup c est pôurquoi le gouvernement francais est pret a detruire l economie francaise en donnant tout notre argent a la grece tout ca pour sauver l europe au detriment de son propre peuple .. mais 2017 arrive on verra j espere qu il y aura un grand bouleversement politique en france

  • fr2312 le samedi 18 juil 2015 à 13:42

    stephane 7, le gouvernement français a felicite et soutenu ce gouvernement d extreme gauche depuis son election, Merkel n a pas cede à Hollande mais aux Etats Unis pour des raisons geostrategiques, s il n y avait eu que le cote economique, je pense que l Europe du nord qui etait majoritaure aurait laisse sortir la Grece de l euro.

  • froggy83 le samedi 18 juil 2015 à 13:27

    on est bon nombre à être dégoûtés, stepone7, mais on ne peut le dire, la censure frappe. Quant à celui qui a été élu président par défaut, il ne trouve rien de mieux que d'aller voir le tour de France!

  • M9700920 le samedi 18 juil 2015 à 13:26

    Pour percevoir la tva en grèce, il faut interdire tous les paiements en liquide au delà de 20€, paiement obligatoire par carte bancaire ou chèque , de plus retrait aux distributeurs limité à 200€ par mois . Avec celà la fraude à la tva serait réduite de 80%.Qu'en pensez vous Monsieur Schauble.....

  • froggy83 le samedi 18 juil 2015 à 13:23

    ah non je vois, bourso ne veut pas qu'on parle des financiers, sauf si on dit d'eux qu'ils sauvent le monde; sauvons le monde, mangeons un financier

  • stepone7 le samedi 18 juil 2015 à 12:24

    je suis degouté que merkel elle se soit fait embobiner par le president francais (je veux meme plus dire son nom) , serieu ca aurait ete schauble le chancelier ca aurait ete mieux pour nous contribuable européen il nous aurait proteger au lieu de nous appauvrir un peu plus ..

  • bibas1 le samedi 18 juil 2015 à 12:22

    La position de Mr SCHAUBLE, dont les médias se gardent bien de parler: il y a belle lurette que les Grecs qui ont un peu d'argent, (et les autres) placent en masse en Allemagne, donc garanti par la Bundesbank, la certitude étant en Grèce, de perdre tôt ou tard leurs fonds. Or, comme chaque pays a gardé sa banque nationale, la bundesbank se retrouve avec des tonnes de créances "pourries", et ça risque donc de continuer. C'est ce que Mr Schauble ne veut pas.

  • M8637171 le vendredi 17 juil 2015 à 17:52

    Suite... C'est une énorme erreur économique. La Grèce est un pays sous développé, sans secteur privé puissant qui ne peut pas se développer avec une monnaie forte.

  • M8637171 le vendredi 17 juil 2015 à 17:51

    Ces accords sont une triple erreur politique, morale et économique. Comment croire qu'un tsipras proche des idées de chavez et communistes peut mettre en œuvre des réformes d’économie de marché difficiles ? Il faut y croire pour convaincre. Hors jusqu'à maintenant il était sur une ligne opposée. C’est une erreur morale. On continue à aider une Grèce dont le système politico syndical et l’état sont totalement corrompus.