Pourquoi Sainté va-t-il marquer son premier but en C3 ce soir?.

le
0
Pourquoi Sainté va-t-il marquer son premier but en C3 ce soir?.
Pourquoi Sainté va-t-il marquer son premier but en C3 ce soir?.

Ce soir, l'ASSE reçoit l'Inter pour la quatrième journée de la phase de poules de la Ligue Europa. Si les trois premiers matchs ont vu l'attaque des Vers rester stérile, il faut savoir que cela va se terminer ce soir. Voilà pourquoi.

  • Parce que Geoffroy-Guichard Il faut le dire, Geoffroy-Guichard est un stade à part en France. À l'image d'un Felix-Bollaert, d'un Vélodrome ou d'un Parc des Princes, ici, plus qu'ailleurs, l'ambiance est chaude. Bouillante, même. D'ailleurs, ce n'est pas pour rien qu'on l'appelle le Chaudron. Dans l'enfer de Geoffroy, les Verts sont plus à même de se surpasser, tout donner pour satisfaire des fans prêts à fêter l'exploit. Et si les supporters stéphanois étaient près de 10 000 il y a quinze jours dans la cité lombarde, ce soir, ils seront 38 000, chez eux. Un public de feu, une ambiance de folie, un adversaire prestigieux, tout est réuni pour passer une bonne soirée. Dans cette ville que l'Europe du foot connaît bien pour son glorieux passé, il est temps pour les Verts de se dépuceler sur la scène européenne. La victoire ne sera peut-être pas au bout, mais une chose est sûre, les filets de GG vont trembler, et le public vert va se lever. Au moins une fois.

  • Parce que Paolo De Ceglie Samedi dernier, l'Inter a concédé sa troisième défaite de la saison sur la pelouse de Parme. Un revers 2-0, la faute à un doublé de Paolo De Ceglie. Une grande première pour le défenseur parmesan, qui n'avait jamais inscrit deux buts dans le même match depuis le début de sa carrière. Alors si lui, le sosie d'Ashton Kutcher, a réussi à en planter deux à Handanovi?, nul doute que les Stéphanois arriveront à en mettre au moins un. Voire plus. En tout cas, voilà de quoi donner des idées à Loïc Perrin.

  • Parce que l'Inter ne fait plus aussi peur qu'avant Depuis son fameux triplé sous l'ère Mourinho, en 2010, l'Inter n'est plus que l'ombre d'elle-même. Le club lombard n'est jamais parvenu à se remettre de cette année folle qui l'avait vu régner sur l'Europe. Depuis, les résultats en championnat sont en dents de scie avec, en point d'orgue, une triste neuvième place lors de la saison 2012-13, une position qui a privé l'Internazionale de compétition européenne, ce qui n'était pas arrivé depuis 14 ans. Depuis le début de l'exercice 2014-2015, les résultats sont toujours décevants, puisque l'équipe de Walter Mazzarri pointe encore à la 9e place. Alors, oui, si l'ASSE veut mettre un pion à l'Inter, c'est le bon moment.







  • Parce que Geoffroy-Guichard Il faut le dire, Geoffroy-Guichard est un stade à part en France. À l'image d'un Felix-Bollaert, d'un Vélodrome ou d'un Parc des Princes, ici, plus qu'ailleurs, l'ambiance est chaude. Bouillante, même. D'ailleurs, ce n'est pas pour rien qu'on l'appelle le Chaudron. Dans l'enfer de Geoffroy, les Verts sont plus à même de se surpasser, tout donner pour satisfaire des fans prêts à fêter l'exploit. Et si les supporters stéphanois étaient près de 10 000 il y a quinze jours dans la cité lombarde, ce soir, ils seront 38 000, chez eux. Un public de feu, une ambiance de folie, un adversaire prestigieux, tout est réuni pour passer une bonne soirée. Dans cette ville que l'Europe du foot connaît bien pour son glorieux passé, il est temps pour les Verts de se dépuceler sur la scène européenne. La victoire ne sera peut-être pas au bout, mais une chose est sûre, les filets de GG vont trembler, et le public vert va se lever. Au moins une fois.

  • Parce que Paolo De Ceglie Samedi dernier, l'Inter a concédé sa troisième défaite de la saison sur la pelouse de Parme. Un revers 2-0, la faute à un doublé de Paolo De Ceglie. Une grande première pour le défenseur parmesan, qui n'avait jamais inscrit deux buts dans le même match depuis le début de sa carrière. Alors si lui, le sosie d'Ashton Kutcher, a réussi à en planter deux à Handanovi?, nul doute que les Stéphanois arriveront à en mettre au moins un. Voire plus. En tout cas, voilà de quoi donner des idées à Loïc Perrin.

  • Parce que l'Inter ne fait plus aussi peur qu'avant Depuis son fameux triplé sous l'ère Mourinho, en 2010, l'Inter n'est plus que l'ombre d'elle-même. Le club lombard n'est jamais parvenu à se remettre de cette année folle qui l'avait vu régner sur l'Europe. Depuis, les résultats en championnat sont en dents de scie avec, en point d'orgue, une triste neuvième place lors de la saison 2012-13, une position qui a privé l'Internazionale de compétition européenne, ce qui n'était pas arrivé depuis 14 ans. Depuis le début de l'exercice 2014-2015, les résultats sont toujours décevants, puisque l'équipe de Walter Mazzarri pointe encore à la 9e place. Alors, oui, si l'ASSE veut mettre un pion à l'Inter, c'est le bon moment.







  • ...

    Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

    Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
    Devenez membre, ou connectez-vous.
    Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant