Pourquoi Pokémon GO n'est-il toujours pas sorti en France ?

le
1
Pourquoi Pokémon GO n'est-il toujours pas sorti en France ?
Pourquoi Pokémon GO n'est-il toujours pas sorti en France ?

Les dresseurs de Pokémon français sont toujours bredouilles. Annoncé pour la fin de cette semaine, le jeu Pokémon GO est toujours absent des plateformes de téléchargement mobile, et la fièvre monte parmi les adeptes de l'Hexagone. Aucun communiqué n’est venu rassurer les joueurs et aucune nouvelle date n’a été avancée. 

 

La sortie de l’application avait déjà été repoussée après l’attentat du 14 juillet de Nice, «en signe de respect envers le peuple français en cette période de deuil national», expliquait l'agence chargée de la communication du jeu au monde.fr. Cette fois, la raison de cette absence pourrait être liée à un problème technique.

 

Une sortie au Japon perturbée par une panne de serveurs

 

Déjà lancé aux Etats-Unis, où il a été téléchargé plus de 10 millions de fois, Pokémon GO est également déployé dans plus d’une quarantaine de pays, y compris en Europe, où la France fait presque figure d'exception. Dans la nuit de jeudi à vendredi, le Japon, terre d’origine des créatures de Nintendo, a enfin pu partir à la chasse au Pokémon. Mais les serveurs n'ont pas tenu le coup et sont rapidement tombés en panne.

 

#PokemonGO : disponible partout en Europe, sauf en France \ud83d\ude05\ud83d\udcf2 https://t.co/2QUmHozR08 #AppStore #Niantic pic.twitter.com/QRZQiB3lSY

— Matthieu ETIENNE (@LLLLITL) 22 juillet 2016

 

L’écueil technique était grandement redouté par Niantic, l’éditeur du jeu. Dans un message publié ce vendredi sur son blog officiel à l’occasion de la sortie nipponne, il a prévenu d'une possible surcharge, due à la demande «bien supérieure aux attentes». Le scénario s'est déjà produit à plusieurs reprises depuis la sortie américaine. La panne de vendredi confirme la difficulté d'assurer le déploiement du jeu dans des secteurs où le nombre de joueurs potentiels se comptent en millions. C'est le cas en France et, si Nantic n'a ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mucius il y a 6 mois

    Le gouvernement exploite toutes les occasions pour montrer qu'il veille à la sécurité après la démonstration de ses graves carences lors des derniers attentats. Les pokemons en sont une. Car ça peut être très dangereux un pokemon : les gens n'en ont pas conscience. En plus ça va occuper un paquet de foncs en deshérence.