Pourquoi Manchester City va gagner son premier match ce soir ? .

le
0
Pourquoi Manchester City va gagner son premier match ce soir ? .
Pourquoi Manchester City va gagner son premier match ce soir ? .

S'ils n'ont connu aucune victoire depuis le début de la compétition, il faut savoir que les Citizens vont enfin l'emporter, ce mardi soir, face au Bayern. Voici les sept raisons de cette victoire inévitable.

  • Parce que le Bayern est déjà qualifié Premier facteur à prendre en compte, ce n'est pas un Bayern Munich mort de faim qui va se pointer sur la pelouse de l'Etihad Stadium, ce soir, pour affronter Manchester City. Loin de là. Avec 12 points sur 12, les Bavarois sont déjà qualifiés. Mieux, ils sont déjà assurés de finir premiers. En quatre matchs de Ligue des champions, cette saison, le Bayern compte quatre victoires, 11 buts marqués pour un seul encaissé. Autant dire que le taf a déjà été fait, et plutôt très bien, d'ailleurs. On va pas se mentir, il est toujours plus sympa de croiser un lion quand il a déjà bouffé. D'ailleurs, ce soir, à Manchester, Guardiola devrait sûrement faire tourner son effectif. Une aubaine que les Citizens ne devront pas laisser passer.

  • Parce qu'ils ont déjà battu le Bayern l'année dernière La saison dernière, Bavarois et Citizens ont déjà croisé le fer durant la phase de poules de Ligue des champions. Si le Bayern a facilement remporté la première manche, en Angleterre, disposant de City sur le score de 3 buts à 1, les Anglais avaient réussi à prendre leur revanche lors de la dernière journée en venant s'imposer à l'Allianz Arena, 3-2. Une grosse performance pour les Mancuniens qui étaient pourtant menés 2-0 après seulement douze minutes de jeu. Mais Milner, Kolá?ov et Silva avaient su renverser la tendance. S'ils l'ont fait une fois, ils peuvent le refaire, hein. Surtout que cette fois, ils n'ont vraiment pas le choix.

  • Parce qu'ils n'ont pas le choix, justement En quatre matchs, les hommes de Pellegrini n'ont obtenu que deux petits points. Une tristesse. Leur défaite en ouverture face au Bayern n'est pas une honte, de même manière que le nul à domicile face à la Roma n'est pas un scandale. En revanche, le 2-2 concédé à Moscou alors qu'ils menaient 2-0 à la mi-temps est tout de suite un peu plus gênant. Tout comme leur défaite, à domicile, il y a trois semaines, face à ces mêmes Moscovites, 2-1. Un parcours assez ridicule qu'il est pourtant encore possible de sauver. Car, oui, contre toute attente, rien n'est perdu. Une victoire ce soir face au Bayern, et City s'offre un 16e de finale, à Rome, dans quinze jours. Une opportunité qui fait office de miracle tant les Citizens...




  • Parce que le Bayern est déjà qualifié Premier facteur à prendre en compte, ce n'est pas un Bayern Munich mort de faim qui va se pointer sur la pelouse de l'Etihad Stadium, ce soir, pour affronter Manchester City. Loin de là. Avec 12 points sur 12, les Bavarois sont déjà qualifiés. Mieux, ils sont déjà assurés de finir premiers. En quatre matchs de Ligue des champions, cette saison, le Bayern compte quatre victoires, 11 buts marqués pour un seul encaissé. Autant dire que le taf a déjà été fait, et plutôt très bien, d'ailleurs. On va pas se mentir, il est toujours plus sympa de croiser un lion quand il a déjà bouffé. D'ailleurs, ce soir, à Manchester, Guardiola devrait sûrement faire tourner son effectif. Une aubaine que les Citizens ne devront pas laisser passer.

  • Parce qu'ils ont déjà battu le Bayern l'année dernière La saison dernière, Bavarois et Citizens ont déjà croisé le fer durant la phase de poules de Ligue des champions. Si le Bayern a facilement remporté la première manche, en Angleterre, disposant de City sur le score de 3 buts à 1, les Anglais avaient réussi à prendre leur revanche lors de la dernière journée en venant s'imposer à l'Allianz Arena, 3-2. Une grosse performance pour les Mancuniens qui étaient pourtant menés 2-0 après seulement douze minutes de jeu. Mais Milner, Kolá?ov et Silva avaient su renverser la tendance. S'ils l'ont fait une fois, ils peuvent le refaire, hein. Surtout que cette fois, ils n'ont vraiment pas le choix.

  • Parce qu'ils n'ont pas le choix, justement En quatre matchs, les hommes de Pellegrini n'ont obtenu que deux petits points. Une tristesse. Leur défaite en ouverture face au Bayern n'est pas une honte, de même manière que le nul à domicile face à la Roma n'est pas un scandale. En revanche, le 2-2 concédé à Moscou alors qu'ils menaient 2-0 à la mi-temps est tout de suite un peu plus gênant. Tout comme leur défaite, à domicile, il y a trois semaines, face à ces mêmes Moscovites, 2-1. Un parcours assez ridicule qu'il est pourtant encore possible de sauver. Car, oui, contre toute attente, rien n'est perdu. Une victoire ce soir face au Bayern, et City s'offre un 16e de finale, à Rome, dans quinze jours. Une opportunité qui fait office de miracle tant les Citizens...




  • ...

    Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

    Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
    Devenez membre, ou connectez-vous.
    Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant