Pourquoi Macron renonce à une mesure-phare de sa campagne

le
1
Emmanuel Macron devrait reporter la transformation du CICE en baisse de charges à 2019.
Emmanuel Macron devrait reporter la transformation du CICE en baisse de charges à 2019.

Ce n'est pas encore tout à fait officiel, mais le gouvernement d'Édouard Philippe devrait revenir sur une des principales promesses d'Emmanuel Macron. Pendant sa campagne, le candidat d'En marche ! avait annoncé la transformation du crédit d'impôt-compétitivité emploi (CICE) ? la mesure phare du quinquennat de François Hollande pour baisser le coût du travail ? en diminution de charges pérennes pour 2018. Ce devait même être LA mesure pour stimuler la croissance l'année prochaine afin qu'elle atteigne 1,8 % comme espéré par ses équipes de campagne. Le passage de ce crédit d'impôt en réductions de cotisations patronales en 2018 impliquait en effet de verser la créance accumulée en 2017 par les entreprises au titre du CICE en même temps que les baisses de charges en temps réel. Un gain double pour les entreprises, le temps de cette année de transition.

« Nous réaliserons dès l'an prochain la transformation du crédit d'impôt pour la compétitivité et l'emploi (CICE) en baisse des charges. Cela signifie que nous injecterons 20 milliards dans l'économie parce que nous garderons, cette année-là, les crédits d'impôt hérités du passé ! Ce sera un choc puissant », expliquait Emmanuel Macron en personne, dans une interview au Point.

Un tiers repris sous forme d'impôts

Las. Bercy a fait comprendre aux organisations patronales, ces derniers jours, que la promesse ne...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • NociSk il y a 3 mois

    EN MARCHE arrière toute !