Pourquoi lui y arrive ?

le
0
Pourquoi lui y arrive ?
Pourquoi lui y arrive ?

Troisième finale en Grand Chelem, troisième sacre… Le Suisse Stan Wawrinka, 31 ans, a une nouvelle fois fait mouche en marchant sur le n° 1 mondial Novak Djokovic — 6-7 (1/7), 6-4, 7-5, 6-3 — à New York dans la nuit de dimanche à lundi. Vainqueur en Australie en 2014 (face à Nadal), puis à Paris l’an dernier déjà contre Djokovic, le trentenaire vaudois ne cesse d’impressionner.

 

Comment Marc Rosset, 45 ans et pionnier du tennis suisse (9e mondial en 1995), explique-t-il la réussite de son compatriote quand les joueurs français, tout aussi talentueux, ne parviennent toujours pas à remporter un tournoi majeur depuis Noah en 1983 ?

 

LA FORCE MENTALE , SPÉCIFICITÉ HELVÉTIQUE

 

« Très honnêtement, personne n’aurait misé un centime sur le fait qu’il gagne trois Grands Chelems dans sa carrière. Pas même lui. Il a certes gagné Roland-Garros juniors, mais il n’était certainement pas le plus doué de sa génération. Il ne s’est jamais vu plus beau qu’il n’était, conséquence de son éducation (NDLR : ses parents s’occupaient d’une ferme à vocation pédagogique pour des enfants handicapés). Entre la manière dont il jouait avant et aujourd’hui, il y a une succession de déclics et je pense que Magnus Norman (NDLR : le coach de Wawrinka depuis 2013), connu pour sa rigueur, y est pour beaucoup. » Ensuite, Wawrinka ne partait pas d’une feuille blanche, d’après Rosset, champion olympique de Barcelone (1992). « A la base, il y a un travail de fond avec son premier coach (NDLR : Dimitri Zavialoff) quand ils sont partis travailler en Espagne. La base de son jeu est extrêmement solide. Ensuite, il n’y a eu qu’à améliorer de petites choses par-ci, par-là. » Notamment la condition physique peaufinée sous les ordres de Pierre Paganini, bien connu pour avoir encadré Rosset puis Federer.

 

Quant à la force mentale du vainqueur de l’US Open, Rosset croit identifier une spécificité ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant