Pourquoi les USA songent-ils à armer les rebelles syriens ?

le
2
Le secrétaire à la Défense l'a pour la première fois annoncé jeudi. Même si Washington considère qu'il s'agit «de la moins mauvaise solution» pour mettre un terme à la crise en Syrie.

La décision n'a pas encore été prise, mais on y songe sérieusement outre-Atlantique. Pour la première fois, le secrétaire à la Défense, Chuck Hagel, a reconnu jeudi que les États-Unis n'écartaient plus la possibilité de fournir des armes à l'opposition syrienne, qui cherche depuis deux ans à renverser Bachar el-Assad. Mais Hagel l'a fait du bout des lèvres, conscient qu'il s'agit sans doute de «la moins mauvaise solution».

Barack Obama est sous pression pour ne pas rester inerte face à la sanglante répression du régime Assad. En particulier depuis que ses services de renseignements ont acquis la quasi certitude qu'il avait utilisé à «faible quantité» des armes chimiques contre ses opposants. Mais sur ce dossier, l'administration américaine - instruite par le précédent irak...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M9390997 le vendredi 3 mai 2013 à 11:23

    Une bétise de plus après l Irak

  • bernm le vendredi 3 mai 2013 à 11:10

    Et pourquoi ne pas aider Assad?