Pourquoi les PV de stationnement ne rapportent presque rien à l'État

le
0
INFOGRAPHIE - Un nouveau système d'amendes, plus dissuasif et fixé par les communes, est en cours d'examen à l'Assemblée nationale.

Peut-être ne faudra-t-il bientôt plus parler d'amendes pour stationnement impayé ou dépassé, mais de «postpaiement» du règlement d'une «redevance pour service rendu à l'automobiliste». C'est en tout cas le souhait de Roland Ries, sénateur maire (PS) de Strasbourg (Bas-Rhin), et des sénateurs, qui ont voté un amendement au projet de loi sur la décentralisation allant dans ce sens. Un projet de loi examiné depuis mardi à l'Assemblée nationale.

Ce nouveau système devrait, selon ses promoteurs, permettre d'optimiser un système lourd, lent, inefficace. Car les chiffres ne manquent pas d'étonner. Selon Roland Ries, également président du Groupement des autorités responsables de transport (Gart), «92 % du produit des amendes est affecté... à son recouvrement». Aujourd'hui, souligne-t-on dans l'entourage du sénateur au Gart, ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant