Pourquoi les prix du carburant s'envolent

le
0
INFOGRAPHIE - Les prix à la pompe rattrapent les records atteints en 2008. Pourtant, le baril de pétrole est loin des pics de l'époque. Explications.

Ces dernières semaines, le porte-monnaie de l'automobiliste souffre. Le litre de gazole a atteint 1,2474 euro et celui de super sans plombe 95 à 1,4331 euro la dernière semaine de décembre. Les pompistes n'avaient pas vu ça depuis octobre 2008. Mais à l'époque, au contraire d'aujourd'hui, le baril de brut avait flambé sur les marchés. À New York, il s'échangeait jusqu'à 147 dollars. Ces derniers jours, l'or noir cote aux alentours de 90 dollars.

Un baril loin de ses records, un litre d'essence au sommet... comment expliquer le grand écart ? La parité euro-dollar est l'argument le plus souvent avancé pour justifier la hausse des prix des carburants. «Le billet vert s'est redressé face à la monnaie unique et comme le baril est coté en dollar, son prix remonte pour les européens», explique-t-on à l'Ufip. Bref, en 2008, en revanche, l'euro fort nous a protégé, ce qui n'est plus l cas aujourd'hui.

La parité euro-dollar y est effectivement pour beaucoup. Calcul

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant