Pourquoi les papes changent-ils de nom ?

le
2
Le nom de règne d'un nouveau pape vient de son choix personnel, il n'est soumis à aucune autorité supérieure ou extérieure pour le conseiller ni même le valider.

«De quel nom voulez-vous être appelé?» Solennelle et séculaire, cette question est posée par le cardinal doyen au pape nouvellement élu, immédiatement après avoir obtenu le consentement de son élection canonique. Dans la foulée, un procès-verbal de l'acceptation du nouveau pontif et du nom qu'il a pris est rédigé.

Le nom de règne d'un nouveau pape vient de son choix personnel et «subjectif», il n'est soumis à aucune autorité supérieure ou extérieure pour le conseiller ni même le valider. Ubu XIII, Staline II ou Kevin XXIV pourrait donc exister, plaisante-t-on à la Conférence des évêques de France, si l'on s'en tient au strict code canon qui ne fixe aucune règle sur ce point. Dans les faits, le nouveau pape se conforme souvent aux usages et à la tradition laissée par ses prédécesseurs en adoptan...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • cavalair le mercredi 13 fév 2013 à 10:47

    Mais nous avons bien en France Porcinet Ier

  • M4189758 le mercredi 13 fév 2013 à 10:26

    JPi - J'ignorais qu'il y avait eu un Ubu VII, VI... dans l'histoire des papes. Mais ce journaleux en connait certainement plus que nous. A la rigueur attendons nous à un Ubu 1er... et ainsi de suite.