Pourquoi les Français boudent le lait

le
3
Pourquoi les Français boudent le lait
Pourquoi les Français boudent le lait

La consommation de lait en France a chuté en 2014 de 2,9% par rapport à 2013. Selon Europe 1 et  RTL, qui révèlent les derniers chiffres de la filière Syndilait, les Français boivent aujourd'hui l'équivalent de 53 litres par an et par habitant. C'est 7 litres de moins qu'il y a dix ans, et 20 litres de moins qu'il y a 25 ans. Et c'est beaucoup moins que nos voisins irlandais (144 litres !) ou espagnols (plus de 100 litres).

Le petit dej' a bien changé

Syndilait soulève plusieurs tendances à l'origine de ce désamour. Premièrement, rapporte RTL, les Français n'ont pas le réflexe de boire du lait quand ils ont soif. Secundo, alors que 70% de la consommation de lait se fait au petit-déjeuner, les Français sautent de plus en plus ce repas. Et même pour ceux qui prennent un petit-déjeuner, le lait est de moins en moins souvent sur la table : «Dans de nombreuses familles, on ne propose plus aux jeunes enfants de consommer du lait puisqu'on leur propose d'autres produits en remplacement», explique à Europe 1 Vincent Chatellier, de l'Inra d'Angers, qui cite le « jus d'orange, les biscuits mais aussi les yaourts».

Le lait a mauvaise presse

Le chercheur estime aussi que «le vieillissement de la population française» accentue cette tendance, le lait liquide n'étant pas le «produit préféré» des seniors. Une tendance à lier à une autre statistique :  10 à 20% de la population digèrent mal le lait. Selon Europe 1, les spécialistes du secteur évoquent même une «diabolisation» du lait, accusé de tous les maux : mauvaise digestion, allergies...

Face à cette tendance, les producteurs de lait (la France est le 3 e producteur de lait européen) s'inquiètent. D'autant que 10% du lait est désormais importé, alors même que la France, 3e producteur de lait en Europe, est largement autosuffisante. La solution ? Redonner confiance dans le lait en poussant le lait sans lactose (voire encadré), le lait bio, mais aussi en ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • frk987 le vendredi 6 fév 2015 à 16:41

    Tout simplement que l'adulte n'a plus les enzymes pour digérer le lait et que ça déclenche chez la majorité des adultes des troubles intestinaux....voilà, voilà, c'est trop simple pour un journaleux !!!!

  • dlombert le vendredi 6 fév 2015 à 14:44

    et pis chiaute alors, le picrate c'est quand même autre chose me*e*e*e*rde !!

  • dlombert le vendredi 6 fév 2015 à 14:37

    c'est très Freudien en fait, boire du lait c'est un peu comme téter sa mère, ce qui peut poser quelques problèmes de conscience après 40 ans