Pourquoi les Européens devront accepter un allègement de la dette grecque

le
11
François Hollande et Angela Merkel se réunissent dimanche pour discuter du cas grec.
François Hollande et Angela Merkel se réunissent dimanche pour discuter du cas grec.

"Grexit" ! Le scénario d'une sortie de la Grèce de la zone euro a soudainement ressurgi ce week-end. Selon l'hebdomadaire allemand Der Spiegel, qui cite des sources proches du gouvernement, Angela Merkel considère comme "quasiment inévitable" une telle issue si le parti de la gauche radicale grecque, Syriza, remportait les élections législatives prévues le 25 janvier. Des spéculations qui ont fait chuter les marchés lundi et mardi. Le spectre de la crise de la dette avec sommet d'urgence et compromis bancals va-t-il s'abattre de nouveau sur la zone euro ?

Les fuites, sans doute organisées par le gouvernement allemand, rappellent en tout cas les prises de position de plusieurs responsables en mai 2012. "Si un membre d'un club ne respecte pas les règles, il est préférable qu'il quitte le club", avait lâché l'ancien président de la Commission européenne José Manuel Barroso. "Si la Grèce ne tient pas parole, il n'y a pas de raison de la soutenir financièrement", avait renchéri Jens Weidmann, gouverneur de la BCE et patron de la Bundesbank.

Pare-feu

Sous la pression de son opinion publique, la chancelière allemande veut montrer qu'elle ne soutiendra pas la Grèce à n'importe quel prix. Or, si les électeurs grecs le portent au pouvoir, le leader de Syriza, Alexis Tsipras, promet qu'il remettra en cause la cure d'austérité imposée par la Troïka (Fonds monétaire international, Banque centrale européenne, Commission) en échange de...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • fouche15 le mercredi 7 jan 2015 à 12:50

    Qu'ils se taisent tous, c'est notre pognon pas le leur.

  • sarestal le mercredi 7 jan 2015 à 12:15

    Merkel doit subir, ça se perçoit sur la photo.Et Cameron n'a pas encore sorti son lapin du chapeau.

  • 300CH le mercredi 7 jan 2015 à 11:48

    Bon!! c quand que l'on éponge notre dette??

  • M3273519 le mercredi 7 jan 2015 à 11:39

    L'attitude des grecs est intolérable.Il ne faut en aucun cas une nouvelle fois alléger leur dette et la position de Mme Merkel est complètement logique.

  • soulamer le mercredi 7 jan 2015 à 11:29

    notre hollande et nos fonctionnaires! quel modele pour l'europe!

  • M6749774 le mercredi 7 jan 2015 à 11:29

    La Suisse et quelques autres paradis fiscaux devraient publier la liste des comptes de Grecs avec leurs montants. Cela représente une bonne partie de la dette.

  • soulamer le mercredi 7 jan 2015 à 11:28

    le CIO et la FIFA peuvent en rendre un peu ....ca aiderait bien

  • t_n_t le mercredi 7 jan 2015 à 11:21

    les électeurs grecs croient au père noël..

  • mlemonn4 le mercredi 7 jan 2015 à 11:16

    Le peuple français n'acceptera jamais de payer pour la dette grecque ou n'importe quelle autre dette; elle a déjà suffoisamment de mal à payer pour sa propre dette; nous savons où nous irons chercher l'argent pour payer la dette de nos chers technocrates dont ils sont les seuls responsables!

  • M9035148 le mercredi 7 jan 2015 à 11:15

    Tu as raison mamme, profite en pour rappeler à l'ordre Pépère, après la grèce , c'est la France