Pourquoi les députés se trompent de vote

le
0
Mardi, Henri Guaino a voté pour le mariage homosexuel, alors qu'il voulait voter contre. Explications de ces erreurs très fréquentes.

«Le scrutin est ouvert, le scrutin est clos.» Les députés n'ont que quelques secondes pour voter depuis leur place dans l'Hémicycle lors des scrutins publics électroniques. La rapidité de l'opération de vote fait des victimes. L'analyse des scrutins comprend en effet régulièrement des «mises au point», quand un député découvre qu'il s'est trompé. Mardi après-midi, Henri Guaino, l'un des plus farouches opposants au mariage homosexuel, a voté par mégarde en faveur du projet de loi, alors qu'il voulait, bien sûr, voter contre. Trois autres députés UMP ont aussi rectifié leur vote: l'ancien ministre Luc Chatel, Alain Chrétien, et Madeleine Dubois. «Il y avait beaucoup de désordre dans l'Hémicycle. Comme on a une nano-seconde pour voter, je n'ai pas pu retenir ma main» confiait mercredi matin Henri Guaino, qui a aussitôt «rectifié» s...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant