Pourquoi les chaînes d'info enchaînent les éditions spéciales

le
0
Guerre au Mali, Vendée globe, retour de Florence Cassez, élections à l'UMP... : ces émissions permettent de multiplier l'audience.

Les chaînes d'information multiplient leurs émissions spéciales couvrant aussi bien l'intervention militaire au Mali, l'arrivée du Vendée Globe que le retour de Florence Cassez. Elles en tirent un certain bénéfice en termes d'audience et de notoriété. Certes, l'actualité est riche et se prête facilement au feuilleton en temps réel, mais, depuis la mi-janvier, BFMTV, i-Télé et, dans une moindre mesure, LCI enchaînent les spéciales.

En moyenne, ces éditions spéciales, qui peuvent occuper jusqu'à cinq ou six heures d'antennes voire plus selon les événements, permettent aux chaînes d'info en continu de doubler leur audience sur les différentes tranches horaires concernées. Ainsi «l'affaire Merah», en février 2012, a permis à BFMTV de multiplier par cinq son audience, tandis que les élections américaines en novembre dernier ont co...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant