Pourquoi le PSG se lance dans l'eSport

le
0
Pourquoi le PSG se lance dans l'eSport
Pourquoi le PSG se lance dans l'eSport

En s'associant à Webedia et en recrutant des stars du jeu vidéo, le club parisien s'est offert une nouvelle filiale à fort intérêt stratégique, pour un investissement somme toute mineur. Une stratégie déjà couronné de succès.

Alors que le spectre d'une égalisation plane depuis de longues minutes, l'arbitre met fin à toute cette pression accumulée de son sifflet. La foule, compacte, chauffée à blanc, toute acquise à la cause, peut exulter. Le PSG est sur le toit du monde. Mené 0-1 dès la 10e minute par Wolfsburg, le club de la capitale a su trouver les ressources pour revenir. C'est tout d'abord Gareth Bale qui a égalisé à la 56e, bien servi à l'entrée de la surface par Jerome Boateng, après un corner mal renvoyé. Le sauveur se nomme Anthony Martial, entré en cours de jeu à la place de son compatriote Griezmann. Lancé dans la profondeur, accélération, frappe croisée du gauche, Neuer est battu. Derrière, il aura fallu tenir, faire tourner, se montrer solide en défense aussi. Mais les ressources mentales françaises ont fait la différence, pour un premier titre suprême.

Cette situation ne vient pas du futur, mais du passé. Le 31 octobre dernier plus précisément. Ce jour-là, le PSG est devenu champion monde, de FIFA17, en raflant l'ESWC (l'une des deux compétitions majeures) à la Paris Games Week. Un succès manette en main portant la patte de Lucas "DaXe" Cuillerier, 16 ans, lycéen, recruté peu de temps auparavant et grand espoir de la discipline. Un jeune homme visiblement comblé, bien cintré dans son maillot floqué à son nom; le même que celui des footballeurs, à la seule différence du sponsor remplacé par la mention "eSports". Il peut soulever la coupe, brandir le chèque de 8 000 euros, et dégainer le discours d'après-match : "C'est un rêve de gosse qui se réalise. Avoir le public derrière moi, c'était très fort. Ça m'a beaucoup aidé, surtout quand j'étais mené. J'ai réussi à revenir et faire la différence en fin de match. Après j'ai essayé de faire tourner pour ne pas lui laisser d'occasions". Du classique, bien formaté, belle image.

Tournée télé et mariage de raison


Quelques heures plus tôt, DaXe avait parlé de son "bonheur de rejoindre le PSG, son club de coeur. Une grande opportunité, un plaisir", son souhait de "rencontrer les joueurs et faire une partie avec eux", de la volonté de son nouveau président Nasser Al-Khelaïfi de "gagner".

Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant