Pourquoi le PSG ne doit pas claquer 125 millions sur Cristiano Ronaldo

le
0
Pourquoi le PSG ne doit pas claquer 125 millions sur Cristiano Ronaldo
Pourquoi le PSG ne doit pas claquer 125 millions sur Cristiano Ronaldo

Selon Marca, le PSG serait en pourparlers avec l'UEFA afin de pouvoir s'offrir Cristiano Ronaldo à 125 millions d'euros. Un recrutement spectaculaire qui aurait des allures de grosses erreurs stratégiques pour Paris, et d'habile pirouette pour le Real Madrid.

  • Parce que ce serait suicidaire par rapport au FPF


    Alors que le fair-play financier ne lui autorise qu'une enveloppe de 55 millions d'euros de transferts, le PSG n'a clairement pas les mains libres sur ce mercato d'été 2015. Quand bien même le FPF serait assoupli d'ici un an, quand bien même l'UEFA autoriserait Paris à amortir une telle opération sur plusieurs saisons, un recrutement de Cristiano Ronaldo aux montants évoqués par Marca serait une pure folie sur le plan stratégique, car elle empêcherait le club de la capitale de se positionner sur nombre d'autres dossiers. Un gardien et un arrière droit par exemple... Entre une indemnité de 125 millions et un salaire à au moins 17 millions d'euros annuels, les calculs sont rapidement faits, Ronaldo est trop cher.

  • Parce qu'il n'a pas besoin de Ronaldo pour faire le triplé en France


    Champion pour la troisième saison de rang, vainqueur de la Coupe de la Ligue depuis deux ans et peut-être auteur d'un triplé inédit samedi... Ce PSG-là marche sur le football français et cela pourrait durer longtemps. Que faire de mieux grâce à Ronaldo ? Se rapprocher des 100 points bien évidemment, battre tous les records possibles et imaginables... Le plus fort symboliquement serait celui de Josip Skoblar, l'emblématique avant-centre croate qui en avait planté 44 en 1971. Un score clairement dans les cordes d'un Cristiano Ronaldo à Paris, mais un plaisir un peu onéreux quand même...

  • Parce que l'ego de Ronaldo n'est pas forcément compatible avec celui de Zlatan


    Cette saison, Edinson Cavani n'a pas été loin de craquer dans l'ombre de Zlatan Ibrahimović. Sa seigneurie suédoise a, comme à son habitude, accaparé l'attention, quitte parfois à absorber une partie de la confiance de ses compères offensifs. Un ego envahissant qui pourrait entrer en conflit avec celui non moins imposant de CR7. Bref, dans un vestiaire qui a déjà son maître, l'arrivée du Portugais ne serait pas forcément simple à gérer car, comme le dit un jour Jackie Chan à Jet Li dans la grosse production sino-américaine Le Royaume interdit, "il ne peut y avoir qu'un seul tigre sur la même montagne".

  • Parce que Ronaldo a…











  • Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

    Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
    Devenez membre, ou connectez-vous.
    Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant